La ministre Duncan annonce un nouveau réseau pour renforcer la médecine personnalisée au profit de la population canadienne

Collaboration pancanadienne visant à transformer les résultats de la recherche en génomique en applications pratiques adoptées par les systèmes de santé

Jeudi, mars 17, 2016

Ottawa, ON

17 mars 2016, Ottawa (Ontario) – La ministre des Sciences, Mme Kirsty Duncan, a lancé aujourd’hui une initiative de deux millions de dollars conçue pour accélérer la transformation des résultats de recherche en applications pratiques dans les soins de santé, au profit des Canadiennes et des Canadiens.  

Le Concours 2012 : Projets de recherche à grande échelle appliquée en génomique – La génomique et la santé personnalisée a donné lieu au financement de 17 projets visant à démontrer comment la recherche en génomique pouvait contribuer à améliorer le rapport coût-efficacité du système de santé.

Chaque projet comprend un volet de recherche axé sur le point de vue des sciences sociales et humaines. Ces travaux, appelés recherche GE3LS (la génomique et ses aspects éthiques, environnementaux, économiques, légaux et sociaux), ont pour objet de définir des moyens d’optimiser l’intégration de la technologie génomique dans le système de santé.

Codirigé par M. Christopher McCabe, Ph. D. de l’Université de l’Alberta et le Dr François Rousseau de l’Université Laval, le nouveau réseau réunit des chercheurs GE3LS des 17 projets qui aborderont les grands thèmes suivants :

  • l’évaluation de l’éthique de la recherche;
  • l’économie de la santé et l’évaluation des technologies de la santé;
  • le transfert des connaissances et la mise en œuvre dans les systèmes de santé des technologies en « omique »;
  • la propriété intellectuelle et la commercialisation.

Citations

« Le gouvernement du Canada est heureux d’appuyer ce réseau exceptionnel qui ouvre la voie à la médecine personnalisée pour qu’elle s’intègre davantage au système de santé, au profit des Canadiennes et des Canadiens. »  
– L’honorable Kirsty Duncan, ministre des Sciences

« Nous sommes fiers d’appuyer ce nouveau réseau qui encouragera les synergies et le partage de l’expertise, des méthodes et des outils qui mèneront à de meilleurs résultats et à de meilleurs effets sur la santé des Canadiennes et des Canadiens. »  
– M. Marc LePage, président et chef de la direction, Génome Canada

« Par son programme de médecine personnalisée en 2012, Génome Canada a fait l’un des plus grands investissements du monde en évaluation des technologies, en recherche en sciences sociales et humaines sur la médecine personnalisée. La réunion de ces chercheurs en un seul réseau contribuera à maintenir le Canada dans sa position de chef de file mondial dans ce domaine. »
– Christopher McCabe, Ph. D., Chaire de recherche Capital Health et codirecteur du nouveau réseau GE3LS en génomique et en santé personnalisée, Université de l’Alberta

-30-

Liens connexes

Fiche d’information sur le Réseau GE3LS en génomique et en santé personnalisée
La génomique et la santé personnalisée – fiches d’information sur les 17 projets
Precision Medicine Policy Network

Twitter : @MindesSciences; @GenomeCanada

Renseignements

Relations avec les médias
Innovation, Sciences et
Développement économique Canada
343-291-1777
[email protected]

Andrea Matyas
Directrice, Communications
Génome Canada
Bureau : 613-751-4460, poste 231
Cell. : 613-790-0106
[email protected]

À propos de Génome Canada : www.genomecanada.ca

Génome Canada est organisme sans but lucratif qui joue le rôle de catalyseur de la mise en valeur et de l’application de la génomique et des technologies qui s’y rattachent au profit de toute la population canadienne qui en retirera des avantages économiques et sociaux. Génome Canada tisse des liens entre les idées et les personnes, tant dans le secteur public que privé, pour trouver de nouveaux usages et de nouvelles applications à la génomique; investit dans les grands projets scientifiques et la technologie pour stimuler l’innovation; et transforme les découvertes en applications et en solutions dans des secteurs importants pour notre pays, soit la santé, l’agriculture, la foresterie, les pêches et l’aquaculture, l’énergie, les mines et l’environnement.