Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Page 6 Page 7 Page 8 Page 9 Page 10 Page 11 Page 12 Page 13 Page 14 Page 15 Page 16 Page 17 Page 18 Page 19 Page 20 Page 21 Page 22 Page 23 Page 24 Page 25 Page 26 Page 27 Page 28 Page 29 Page 30 Page 31 Page 32 Page 33 Page 34 Page 35 Page 36 Page 37 Page 38 Page 39 Page 40 Page 41 Page 42 Page 43 Page 44 Page 45 Page 46 Page 47 Page 48 Page 49 Page 50 Page 51 Page 52 Page 53 Page 54 Page 55 Page 56 Page 57 Page 58 Page 59 Page 60 Page 61 Page 62 Page 63 Page 64Rapport annuel 2015-2016 de Génome Canada 7 D’INFLUENCE HISTOIRES L’innovation est au cœur de tout ce que nous faisons à Génome Canada. La science, la technologie et la transformation des connaissances que nous finançons mènent à de nouveaux outils, à de nouveaux produits, à de nouveaux procédés, à de nouvelles politiques et à de nouvelles idées qui contribuent à la croissance du Canada et qui le rendent plus fort et meilleur. Vous trouverez ci-après un échantillonnage des initiatives réalisées dans divers secteurs et dans diverses régions qui illustrent la gamme diversifiée des innovations nées de la recherche financée par Génome Canada. substantiels, par le truchement d’un organisme stratégique tel que Génome Canada, sont le catalyseur nécessaire à la mobilisation des divers intervenants de toutes les régions et des différents secteurs pour que le Canada s’impose encore plus comme chef de file dans ce domaine d’avant-garde des sciences et de la technologie. Par sa contribution de 237,2 millions de dollars, le Budget de 2016 témoigne du leadership fédéral et permet de continuer d’appuyer les chercheurs de haut niveau en génomique et les percées scientifiques prometteuses. Grâce à ce nouveau financement, nous pourrons lancer de nouveaux programmes conçus pour relever les défis mondiaux urgents : améliorer les soins de santé, atténuer les effets des changements climatiques et améliorer la sécurité alimentaire partout dans le monde, pour ne nom- mer que ceux-là. Ce nouveau financement nous permettra de mettre les outils et les méthodes de la génomique au service des utilisateurs des secteurs public et privé cana- diens de la génomique pour les aider à trouver des solutions novatrices à des problèmes sociétaux et commerciaux. Nous n’avons présenté, dans le présent rapport, que quelques illustrations du travail fantastique qui se fait au Canada en génomique et qui stimule l’innovation. Un projet en cours dans l’Ouest canadien proposera bientôt des matériaux biocomposites entièrement renouvelables fabriqués à partir du lin et susceptibles de révolutionner le secteur automobile. Un autre projet allie les connaissances inuites traditionnelles et les connaissances scientifiques pour comprendre en profondeur les espèces marines de l’Arctique afin, un jour, d’assurer la sécurité alimentaire et le développement économique durable dans le Nord canadien. Un autre projet utilise la génomique microbienne pour atténuer les risques de l’exploration pétrolière et gazière extracôtière en Nouvelle-Écosse. Il y a cinq à dix ans, des progrès semblables auraient été inimaginables. La génomique se tient maintenant à l’avant- scène et ces exemples ne sont que la pointe de l’iceberg. Le gouvernement fédéral a proposé un programme ambitieux pour s’assurer que le Canada fait excellente figure dans l’économie mondiale. Au nom de Génome Canada, je tiens à remercier sincèrement le gouvernement du Canada de son soutien. Nous entendons poursuivre la mission de Génome Canada et placer ainsi le pays au premier plan de l’innovation génomique au profit de toute la population canadienne. Le président et chef de la direction, Marc LePage, Génome Canada