Rapport annuel 2016-2017 de Génome Canada 20 Les partenariats nationaux et internationaux sont des mécanismes puissants qui nous permettent d’exercer une influence à l’échelle inter- nationale. Voici quelques faits saillants de l’exercice 2016-2017. • Appel transnational mixte 2015 E-Rare-3 : Projets de recherche transnationale sur les maladies rares – Ce programme exception- nel permet la collaboration transnationale de chercheurs, ce qui contribue à l’atteinte d’objectifs internationaux ambitieux d’offrir au cours des prochaines années de nouvelles thérapies et de nouveaux tests de diagnostic des maladies rares. Génome Canada est heureux de travailler avec cinq partenaires canadiens et diverses organisa- tions de pays de l’Union européenne pour appuyer ce programme. Les trois projets liés à la génomique dans cette initiative portent sur l’harmonisation des données phénomiques, l’amélioration du dia- gnostic et du traitement d’un syndrome d’arythmie ventriculaire et l’étude d’une affection cutanée autosomique potentiellement mor- telle pour en comprendre la pathophysiologie, ce qui facilitera la mise au point de thérapies ciblées. • Consortium de génomique structurelle – Ce partenariat public-privé appuie la découverte de nouveaux médicaments par la recherche en accès libre. Génome Canada continue de financer le Consortium de génomique structurelle qui montre que la science ouverte mène à des retombées socio- économiques. En fait, le Consortium de génomique structurelle s’est associé à l’Institut et hôpital neurologiques de Montréal pour élargir l’influence de la recherche sur le cerveau et devenir le premier institut scientifique ouvert du monde. Les partenariats sont fondamentaux dans tous nos programmes et toutes nos activités. Nous les établissons dès la conception et l’élaboration de nos programmes, et nous en faisons une exigence dans tous les projets que nous finançons. TISSER DES LIENS