Rapport annuel 2016-2017 de Génome Canada 22 Ce partenariat aide à préparer la prochaine génération canadienne d’innovateurs pour faire progresser le domaine de la génomique en donnant aux candidats l’occasion d’appliquer leurs connaissances et leurs compé- tences dans un contexte concret et aux entreprises, l’occasion d’améliorer leur expertise en recherche à l’interne. • Réseau GE3 LS – Génome Canada appuie le Réseau GE3 LS qui vise un échange fécond et la mobilisation des efforts en recherche génomique dans les 17 projets financés dans le cadre du Concours 2012 : Projets de recherche appliquée à grande échelle – La génomique et la santé personnalisée. Par un investissement qui pourra atteindre deux millions de dollars, le réseau facilite le partage des pratiques exemplaires, stimule et améliore les collaborations futures en recherche, accélère les progrès vers l’application des technologies et maximise les répercussions des investissements dans les projets scientifiques à grande échelle en santé personnalisée. Voici quelques-uns des mécanismes clés qui ont aidé Génome Canada à atteindre ses objectifs tout au long de l’exercice financier 2016-2017. • PPAG – Deux nouvelles séries de projets, les séries nos 5 et 6, ont obtenu du financement. Les cinq projets de la 5e série obtiennent 5,3 millions de dollars de Génome Canada et 11,6 millions de dollars additionnels des partenaires, tandis que les six nouveaux projets de la 6ᵉ série ont reçu 5,9 millions de dollars de Génome Canada et 13 autres millions de dollars des partenaires, dont les gouvernements provinciaux, le secteur privé et des organismes du secteur public. Depuis la conception du PPAG en 2012, 120,9 mil- lions de dollars ont été engagés au total dans 31 projets dirigés par les récepteurs. Grâce au PPAG, nous créons des liens entre les chercheurs universitaires et les récepteurs des secteurs industriels et publics, et nous les incitons à élaborer et à mettre en œuvre des solutions génomiques pour résoudre des difficultés et saisir des possibilités tangibles. Les projets les plus récemment financés vont de la protection contre les infections du saumon de l’Atlantique d’élevage – ce qui pourrait entraîner des économies annuelles de 57 millions de dollars – à la prévention des réactions indésirables aux médicaments qui coûtent de 14 à 18 milliards de dollars en soins de santé par année au Canada. • Partenariat avec Mitacs – Génome Canada est partenaire de Mitacs, un organisme de recherche national sans but lucratif qui trouve des stages et du financement pour les étudiants des études supérieures et les boursiers d’études postdoctorales dans des projets du PPAG, dans les installations des partenaires industriels. TRANSFORMER Génome Canada veille à transformer les connaissances en applications.