Génome Canada Notes complémentaires 31 mars 2017 (en milliers de dollars) Page 5 1. Description de l’organisme Génome Canada (la « société ») a été constituée le 8 février 2000 en vertu des dispositions de la Loi sur les corporations canadiennes et continuée le 11 décembre 2012. La société est un organisme sans but lucratif dont les objectifs sont les suivants : a) élaborer et mettre en œuvre une stratégie concertée de la recherche en génomique qui permettra au Canada de devenir un chef de file mondial dans les domaines de la santé, de l'agriculture, de l’environnement, de la foresterie, des pêches, des mines et de l’énergie; b) mettre à la disposition des chercheurs une technologie de pointe dans tous les domaines liés à la génomique par l'entremise des centres régionaux de génomique au Canada actuellement au nombre de six, soit un en Colombie-Britannique, un en Alberta, un dans les Prairies, un en Ontario, un au Québec et un dans la région de l'Atlantique; c) appuyer les projets à grande échelle d'importance stratégique pour le Canada en rassemblant l'industrie, le gouvernement, les universités, les hôpitaux de recherche et le public; d) se faire chef de file pour ce qui est de la génomique et des enjeux éthiques, environnementaux, légaux et sociaux se rapportant à la recherche génomique et communiquer au public canadien les risques pertinents, les récompenses et les succès en génomique; e) encourager les investissements d'autres intervenants dans la recherche en génomique. 2. Principales méthodes comptables Les états financiers ont été dressés conformément aux Normes comptables canadiennes pour les organismes sans but lucratif et tiennent compte des principales méthodes comptables suivantes : Constatation des produits La société applique la méthode du report pour comptabiliser les apports, lesquels incluent les subventions du gouvernement du Canada. Les apports affectés d’origine externe et les revenus de placements y afférents sont constatés à titre de produits de l’exercice au cours duquel les charges connexes sont engagées. Un montant à recevoir est constaté s’il peut faire l’objet d’une estimation raisonnable et que sa réception est raisonnablement assurée. Les apports affectés d’origine externe afférents aux immobilisations corporelles sont reportés et constatés à titre de produits selon la méthode du solde dégressif au même taux que l’amortissement des immobilisations corporelles. Espèces et quasi-espèces Les espèces et quasi-espèces comprennent l’encaisse ainsi que les placements à court terme hautement liquides convertibles rapidement en encaisse. La société considère tous les placements à court terme hautement liquides comme étant ceux dont l’échéance initiale est d’au plus trois mois de la date d’acquisition. Les espèces et les quasi-espèces sont comptabilisées à leur juste valeur. Placements Les placements sont constatés à leur juste valeur. La juste valeur est déterminée au cours du marché. Les achats et ventes de placements sont constatés à la date du règlement. Les coûts de transaction liés à l’acquisition de placements sont passés en charges à l’état des résultats.