Rapport annuel 2016-2017 de Génome Canada 2 Génome Canada a l’intention d’accroître son rayonnement auprès de l’industrie, des ministères et d’autres intervenants aux prises avec des problèmes de productivité, de protection de l’environnement et des problèmes sociaux que la génomique pourrait aider à résoudre. Nous établirons des liens entre les utilisateurs possibles de cette science et des solutions génomi- ques offertes dans nos nombreux établissements universitaires et plateformes technologiques de calibre mondial du Canada. Notre travail s’étend bien au-delà de nos frontières. Nous nous engagerons plus avant avec la communauté internationale pour conclure plus de partenariats internationaux avec des organisa- tions et des agences gouvernementales internationales. Nous avons une superbe occasion de faire du Canada une plaque tour- nante en matière scientifique et un chef de file mondial en recher- che de solutions génomiques fascinantes. Nous voulons également montrer aux jeunes Canadiennes et Canadiens l’importance de la génomique comme domaine d’investigation à leur portée. Il est indispensable que la prochaine génération apprenne à maîtriser la génomique et ses outils pour résoudre certains des plus grands enjeux biologiques de notre temps que sont les changements climatiques, les maladies chroniques et infectieuses et la sécurité alimentaire, pour ne nommer que ceux-là. J’ai été honorée d’occuper ce poste de présidente du conseil d’administration de Génome Canada pour une première année. Je remercie le gouvernement du Canada de son appui constant, mes collègues du conseil d’administration, l’équipe de direction et le personnel de Génome Canada, de même que les centres de génomique régionaux de leur dévouement et de leur excellent travail. Notre communauté de chercheurs bâtit un réseau grandis- sant de partenaires aux contributions remarquables. Par cette collaboration, nous aiderons le Canada à demeurer une nation d’innovateurs pendant les 150 prochaines années et au-delà. La présidente du conseil d'administration, Moura Quayle ~ Nous sommes heureux de donner un aperçu de notre travail en 2016-2017. Nos chercheurs ont obtenu des résultats exceptionnels et nous avons multiplié les nouveaux investisse- ments dans les projets scientifiques à grande échelle, les tech- nologies de pointe et la transformation en applications des découvertes dans plusieurs secteurs, et dans tous les cas pour que les Canadiennes et les Canadiens en tirent profit. Les partenariats sont au cœur de l’entreprise canadienne de la génomique. Ils sont le fondement du modèle de ges- tion de Génome Canada, un catalyseur clé de notre réussite. Les partenariats font tout simplement partie de notre ADN! Nos partenariats s’exercent à de multiples niveaux. En étant le principal bailleur de fonds de la génomique au Canada, nos investissements incitent de nombreuses autres sources, dont le secteur privé, les organismes sans but lucratif et le secteur public, à cofinancer les projets. Les gouvernements provin- ciaux méritent une reconnaissance toute particulière, car leur soutien, con- crétisé par les six centres de génomique régionaux du Canada (Genome British Columbia, Genome Alberta, Genome Prairie, Ontario Genomics, Génome Québec et Genome Atlantic), garantit que les sommes investies par tous les intervenants répondent aux priorités régionales et aux difficultés auxquelles font face les régions partout au pays. Par notre étroite collaboration avec les centres de génomique, Génome Canada n’est pas qu’un programme fédéral, il est en fait un programme d’envergure véritablement nationale. Tous y contribuent. Les centres jouent un rôle important en approfondissant notre engagement auprès de nombreux nouveaux partenaires du cofinancement locaux, régionaux, nationaux et inter- nationaux. Ces liens visent à renforcer l’entreprise canadienne de la génomique dans son ensemble et à favoriser de solides investissements en recherche. Au-delà du financement, nous facili- tons les partenariats scientifiques entre les régions et les secteurs. C’est là un rôle à la fois unique et avantageux pour le Canada. Nous sommes le seul pays du G7 à posséder un programme intégré de génomique dans le cadre duquel nos investissements sont multisectoriels et nos équipes de recherche, multi- disciplinaires. Cette structure permet l’enrichissement mutuel. La capacité créée en Colombie-Britannique en