Vous êtes ici

Application des méthodes génomiques du traitement des signaux pour accélérer l’amélioration génétique des cultures

État: 
Actuel
Concours: 
Concours 2012 en bio-informatique et en génématique
Secteur: 
Agriculture et agroalimentaire
Centre(s) de génomique:
Ontario Genomics
Directeur or directrice de projet:
Lewis Lukens (Université de Guelph), Cortland Griswold (Université de Guelph)
GE3LS: 
Non
Année de lancement: 
2013-2014
Résumé: 

La reproduction sélective améliore les produits végétaux et animaux parce qu'elle cible des caractéristiques souhaitables telles que la qualité, le rendement et la capacité de croître dans des conditions difficiles, ce qui garantit une production suffisante d’aliments, de carburants et de matières premières. Elle est plus importante que jamais compte tenu de facteurs comme le changement climatique et la croissance démographique. L’une des plus grandes difficultés des chercheurs en phytologie est l’identification de la succession de gènes qui facilite l’adaptation des organismes à leur environnement et l’utilisation de ces données dans les programmes d’amélioration génétique.

MM. Lewis Lukens et Cortland Griswold, de même que l’équipe sous leur direction, utilisent les outils de la bio-informatique pour comprendre comment les organismes qui s'adaptent bien à leur environnement peuvent être choisis pour accélérer la création de nouvelles variétés végétales.