Vous êtes ici

Consortium de recherche en génomique sur tous les salmonidés (cGRASP)

État: 
Précédent
Concours: 
Concours III
Secteur: 
Pêches et aquaculture
Centre(s) de génomique:
Genome British Columbia
Directeur or directrice de projet:
Ben Koop, William Davidson, Stig Omholt (Norvège)
GE3LS: 
Oui
Année de lancement: 
2005-2006
Résumé: 

Les salmonidés, un groupe de poissons dont font partie le saumon, la truite, le corégone et l’omble, ont une très grande importance sur le double plan économique et social au Canada. Compte tenu de l’expansion et la mise en valeur de l’aquaculture des salmonidés au Canada, il est important de réduire au minimum les effets des poissons d’élevage sur les populations de poissons sauvages.

Le poisson d’élevage doit mieux résister à la maladie et être mieux adapté à son environnement et le poisson sauvage, quant à lui, doit être mieux compris et dans certains cas, géré. M. Ben Koop, directeur du Centre for Biomedical Research de l’Université de Victoria, M. William Davidson, microbiologiste spécialisé en évolution moléculaire à l’Université Simon Fraser, et M. Stig Omholt, professeur au Norway’s Centre for Integrative Genetics, sont les directeurs du projet cGRASP – Consortium de recherche en génomique sur tous les salmonidés, qui fait suite au précédent projet extrêmement fructueux de Recherche en génomique sur le saumon de l’Atlantique, également financé par Génome Canada.

Les salmonidés ont changé au fil de leur évolution. Le saumon du Pacifique, la truite, le corégone et l’omble se sont peut-être différenciés du saumon de l’Atlantique il y a 10 à 20 millions d’années. Les salmonidés demeurent cependant de nos jours très semblables sur le plan génétique. cGRASP élargira les outils de recherche existants en génomique du saumon de l’Atlantique (Salmo salar) et la truite arc-en-ciel (Oncorhynchus mykiss), et accroîtra ainsi la base de connaissances sur ces espèces, notamment la cartographie génétique et l’identification des gènes. Ces ressources seront ensuite appliquées à l’omble de fontaine (Salvelinus fontinalis, aussi appelée « truite de mer ») et l’éperlan (petit poisson argenté qui migre de l’eau salée à l’eau douce pour frayer).

L’information obtenue grâce à ce projet devrait aboutir à des avantages pratiques pour la production des salmonidés en aquaculture, tout en fournissant une base rigoureuse de données pour la gestion des stocks de poissons sauvages. Un volet important du projet consistera à étudier les enjeux de la génomique des salmonidés liés à l’éthique, à l’environnement, à l’économie, au droit et à la société, en collaboration avec le projet Édification d’une architecture GE³DS, dirigé par M. Michael M. Burgess, de l’Université de la Colombie-Britannique.

(En anglais seulement)

Integrated GE3LS Research: GE3LS & Public Engagement
GE3LS Project Leaders: Patricia Gallagher, Simon Fraser University and Michael Burgess, University of British Columbia

Summary
To address the ethical, economic, and social issues of the scientific research, cGRASP researchers will collaborate with Patricia Gallaugher at SFU’s Centre for Coastal Studies and the W. Maurice Young Centre for Applied Ethics at UBC. The Centre for Coastal Studies hosts science-based workshops with a focus on sound policy for sustainable resource management. cGRASP will co-sponsor a series of ‘Speaking for the Salmon’ workshops in various locations to discuss the management of wild salmon for conservation and protection of biodiversity.

The cGRASP researchers will also work with the UBC team to help understand how people incorporate world views and norms to make moral decisions about a policy. This work will also seek to determine what makes different judgements understandable.