Vous êtes ici

Détection et surveillance de la Listeria à l’aide de la génomique de  nouvelle génération

État: 
Précédent
Concours: 
Application des outils de la génomique à la détection et à la surveillance de la bactérie Listeria monocytogenes
Secteur: 
Santé
Agriculture et agroalimentaire
Centre(s) de génomique:
Genome Alberta
Directeur or directrice de projet:
Linda Chui (Université de l’Alberta), Jian Zhang (Alberta Innovates – Technology Futures), Matthew Gilmour (Laboratoire national de microbiologie – Agence de la santé publique du Canada )
GE3LS: 
Non
Résumé: 

La listériose, une grave maladie d’origine alimentaire causée par la bactérie Listeria peut être causée par l’ingestion de hot­-dogs, de viandes froides, de fromage et de lait non pasteurisés et d’autres aliments contaminés. Les éclosions ont des répercussions considérables sur la santé publique et l’industrie alimentaire. Il faut actuellement attendre de cinq à dix jours les résultats des tests d’identification de la bactérie ital, throughout. Ce projet vise à mettre au point un test génétique facile à réaliser et peu coûteux qui identifiera en moins de temps les souches les plus dangereuses de Listeria.

Les chercheurs séquenceront et cartographieront les génomes de nombreuses souches de Listeria pour déterminer lesquelles sont les plus nuisibles et les plus susceptibles de survivre dans les établissements de transformation alimentaire. Ils créeront également une base de données des séquences du génome de Listeria et détermineront des marqueurs génétiques pour qu’il soit possible de détecter rapidement les souches nuisibles de Listeria dans les aliments, dans les établissements de transformation alimentaire.

Les chercheurs mettront au point un test de dépistage de Listeria, d’utilisation facile pour l’industrie de la transformation alimentaire et qui améliorera la salubrité des aliments pour la population canadienne. Les cobailleurs de fonds dans ce projet sont l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) et Alberta Innovates Bio­Solutions (AI­-Bio).