Vous êtes ici

Évaluation systématique et optimisation de modalités ciblant le système immunitaire dans les cas de glioblastome et de métastases cérébrales

État: 
Actuel
Concours: 
Programme de partenariats pour les applications de la génomique (PPAG)
Secteur: 
Santé
Centre(s) de génomique:
Ontario Genomics
Directeur or directrice de projet:
Jason Moffat (Université de Toronto)
Directrice(s)/directeur(s) récepteurs:
Sheila Singh (Empirica Therapeutics)
GE3LS: 
Non
Résumé: 

À l’heure actuelle, il n’existe aucun schéma thérapeutique efficace pour les patients atteints de glioblastome (GBM) récurrent/réfractaire et de métastases cérébrales. En partenariat avec le Dr Jason Moffat, de l’Université de Toronto, et des collaborateurs de l’Université McMaster, Empirica a employé une technologie de criblage génomique et découvert que l’antigène CD133 est une cible prometteuse pour assurer l’efficacité du traitement par lymphocytes T porteurs de récepteurs antigéniques chimériques (CAR-T), et ce, dans des modèles in vitro et in vivo. L’objectif global de ce projet et de concevoir et de valider des cellules CAR-T de prochaine génération ciblant l’antigène CD133 qui sont génétiquement conçues pour être produites « en série » (et donc à moindre coût) et qui sont moins susceptibles à la suppression immunitaire. Le GBM compte pour plus de 50 % des quelque 22 850 cas de cancer du cerveau et autres cancers neurologiques qui ont été diagnostiqués en 2015. Le GBM est l’un des cancers les plus agressifs, et les récidives sont inévitables; le marché mondial du GBM se chiffrait à 416,8 millions de dollars américains en 2015 et on prévoit qu’il atteindra 1,15 milliard de dollars américains d’ici 2024, alors que la population mondiale augmente. Au Canada, les coûts des soins du cancer augmentent sans cesse, et le but de ce projet est d’offrir des traitements du GBM plus efficaces et universels qui pourraient alléger ce fardeau économique.