Vous êtes ici

Extension du menu des tests moléculaires au point de service par l'ajout de deux coques Gram positif

État: 
Actuel
Concours: 
Programme de partenariats pour les applications de la génomique (PPAG)
Série PPAG: 
4
Secteur: 
Santé
Centre(s) de génomique:
Génome Québec
Directeur or directrice de projet:
Michel G. Bergeron (Université Laval)
Directrice(s)/directeur(s) récepteurs:
Patrice Allibert (GenePOC, Inc.)
GE3LS: 
Non
Année de lancement: 
2015-2016
Résumé: 

Les maladies infectieuses doivent être traitées le plus tôt possible, avant que l'infection progresse, mène à des complications (voire à la mort) et se transmette à d'autres. Actuellement, l'instauration précoce d'un traitement approprié est cependant compromise par l'utilisation d'analyses de culture qui prennent plus de deux jours à réaliser, ce qui occasionne l'administration d'un traitement empirique et la surutilisation d'antibiotiques à large spectre liés à des complications comme la diarrhée associée à C. difficile, qui peut être mortelle, et au développement d'une résistance aux antibiotiques. Il existe toutefois une solution plus rapide et plus économique qui permet d'améliorer la santé des patients et de réduire les dépenses en santé grâce à des analyses rapides (< d'une heure) moins coûteuses et à des séjours à l'hôpital réduits.

GenePOC a utilisé des technologies et une propriété intellectuelle créées au Centre de recherche en infectiologie (CRI) de l'Université Laval sous la direction de Dr Michel G. Bergeron, afin de mettre au point un instrument d'analyse moléculaire intégré, simple, rentable, rapide, spécifique et sensible, utilisable au point de service, ainsi qu'un dispositif jetable appelé PIE, qui faciliteront le diagnostic de certaines maladies infectieuses. L'instrument permet d'identifier des séquences de gènes microbiens spécifiques. Les professionnels de la santé de divers milieux, dont les hôpitaux, les cliniques et les pharmacies, peuvent utiliser cet instrument pour diagnostiquer rapidement plusieurs maladies infectieuses et sélectionner le traitement optimal, le tout en moins d'une heure. Dans le cadre de ce projet, le Dr Michel G. Bergeron et GenePOC visent à étendre l'éventail d'infections que cet instrument portable peu coûteux peut diagnostiquer. Deux nouveaux produits de dépistage seront mis au point, un pour les pharyngites à streptocoques et l'autre pour les staphylocoques, cause principale des infections nosocomiales graves et mortelles souvent résistantes aux antibiotiques.

En 2013, GenePOC a remporté le prix « North American Molecular Diagnostics Entrepreneurial Company of the Year ». Maintenant, grâce au financement du PPAG, GenePOC sera en mesure de consolider sa position de chef de file dans le domaine du diagnostic génétique au point de service en commercialisant cinq analyses d'ici 2018.