Vous êtes ici

GenEpio : Ontologie d’application de l’épidémiologie génomique

État: 
Actuel
Concours: 
Concours 2015 en bio-informatique et en génématique
Secteur: 
Santé
Centre(s) de génomique:
Genome British Columbia, Ontario Genomics
Directeur or directrice de projet:
William Hsiao (University of British Columbia), Andrew G. McArthur (McMaster University), Fiona S.L. Brinkman (Simon Fraser University)
Année de lancement: 
2016-2017
Résumé: 

Les éclosions de maladies infectieuses ont d’importantes répercussions sur la santé humaine, la production agroalimentaire, la santé animale et l’économie. Des interventions inefficaces en santé publique peuvent donner lieu à des éclosions qui propagent les maladies comme le virus Zika et les maladies d’origine alimentaire, ce qui peut avoir d’énormes conséquences sur la santé et des coûts économiques élevés. Le séquençage de l’ADN fournit l’« empreinte » complète d’un microbe, ce qui permet un suivi sans précédent de la propagation des maladies infectieuses. Lorsque les éclosions prennent une ampleur mondiale toutefois (il suffit de penser au SRAS ou aux microbes résistant aux antimicrobiens), il faut partager les données en toute sécurité et avec efficacité entre les organismes de santé publique. Malheureusement, les données sont souvent gardées dans des formats particuliers aux établissements, ce qui rend ces partages difficiles, coûteux et chronophages.

William Hsiao, Ph. D. (UBC), Andrew G. McArthur, Ph. D. (Université McMaster), et Fiona Brinkman, Ph. D. (Université Simon Fraser) amélioreront l’intégration et le partage des données sur les maladies infectieuses et la résistance antimicrobienne entre les organismes en santé publique, grâce à la plateforme Genomic Epidemiology Application Ontology (GenOpiO). Celle-ci permettra aux travailleurs en santé publique de partager des données sur les éclosions plus rapidement et d’effectuer des analyses plus poussées, ce qui aidera à atténuer les effets néfastes des éclosions de maladies sur la santé et l’économie.