Vous êtes ici

GENICE II : Réimaginer l'atténuation naturelle surveillée comme stratégie d'intervention en cas de déversement d'hydrocarbures dans l'Arctique

État: 
Actuel
Concours: 
Concours 2020 : Projets de recherche appliquée à grande échelle : Les solutions génomiques pour les ressources naturelles et l’environnement
Secteur: 
Environnement
Centre(s) de génomique:
Genome Prairie
Directeur or directrice de projet:
Gary Stern (University of Manitoba), Eric Collins (University of Manitoba)
GE3LS: 
Oui
Année de lancement: 
2021-2022
Résumé: 

Les pétroliers qui transitent dans les eaux canadiennes doivent avoir un accord avec une organisation certifiée d'intervention en cas de déversement d'hydrocarbures. Toutefois, aucune organisation de ce type ne couvrant les eaux situées au nord du 60e parallèle, les secours sont généralement disponibles dans les jours ou les semaines qui suivent. Ainsi, c'est grâce à l'atténuation naturelle que la majorité des hydrocarbures en cas de déversement important dans l'Arctique sera réduite. L'atténuation naturelle s'entend de l'élimination ou de la transformation des hydrocarbures par des processus naturels tels que la biodégradation microbienne, qui joue un rôle majeur dans le nettoyage des déversements d'hydrocarbures à des latitudes plus basses. L'équipe du projet utilisera la métagénomique, la métatranscriptomique, la spectrométrie de masse et des techniques de télédétection à haute sensibilité pour développer une compréhension mécanique du sort du pétrole dans l'Arctique, ainsi que des recherches sociales, politiques et économiques pour approfondir nos connaissances sur l'atténuation naturelle contrôlée (ANC) en tant que stratégie de réponse rationnelle aux déversements de pétrole.

Le projet est organisé en trois activités interdépendantes. L'activité 1 consistera à mener des incubations expérimentales ciblées à l'installation Ocean Sea Ice Mesocosm pour observer les réponses géophysiques, pétrochimiques et génomiques microbiennes aux déversements de pétrole. L'activité 2 permettra de développer, en collaboration avec quatre communautés de Kivalliq, un programme de surveillance communautaire (CBM) durable et fondé sur la génomique, qui combine les sciences sociales et naturelles avec Inuit Qaujimajatuqangit, tout en développant une compréhension de base du cycle saisonnier des communautés microbiennes marines de l'Arctique et en jouant le rôle de sentinelle en cas de déversement réel. L'activité 3 assurera l'adoption de nos résultats de recherche par les politiques en traduisant les résultats à l'aide d'un modèle économique propre à la région (le système d'aide à la décision en cas de déversement d'hydrocarbures [OSDSS]) et en formulant des recommandations politiques applicables basées sur l'atténuation naturelle contrôlée fondée sur la génomique.

Produits livrables de fin de projet : À la fin de ce projet, l'équipe fournira un programme complet contenant les composantes nécessaires à une stratégie durable de gestion des ressources naturelles basée sur la génomique, y compris : du personnel hautement qualifié formé en génomique avancée, en pétroléomique et en technologies de télédétection; une capacité accrue du personnel hautement qualifié à mener des recherches respectueuses avec les communautés inuites; du personnel hautement qualifié communautaire formé aux techniques de surveillance des sciences naturelles; des partenariats avec les communautés, l'industrie et le milieu universitaire; un programme durable de MBC codéveloppé pour la région de Kivalliq; un ensemble de biomarqueurs génomiques à utiliser dans la MBC et l'atténuation naturelle contrôlée; des protocoles pour l'utilisation d'appareils portables de séquençage de l'ADN pour l'atténuation naturelle contrôlée en temps réel sur site; un logiciel de modélisation pour la détection du pétrole dans la glace de mer à l'aide de données de diffusion électromagnétique; des ressources cartographiques fournies pour les paysages marins et glaciaires de l'atténuation naturelle contrôlée; l'application OSDSS; un régime de politique et de gouvernance informé et efficace pour la prévention, la préparation et la réponse aux déversements en mer dans l'Arctique; et une capacité locale et régionale accrue pour participer à la gouvernance liée aux déversements et la diriger.