Vous êtes ici

GENICE : La génomique microbienne dans la préparation en cas de déversements d’hydrocarbures dans le milieu marin arctique canadien

État: 
Actuel
Concours: 
Concours 2015 : Projets de recherche appliquée à grande échelle : Les ressources naturelles et l’environnement : les solutions génomiques aux défis sectoriels
Secteur: 
Environnement
Centre(s) de génomique:
Genome Alberta, Genome Prairie
Directeur or directrice de projet:
Casey Hubert (Université de Calgary), Gary Stern (Université du Manitoba)
Année de lancement: 
2016-2017
Résumé: 

L’amincissement de la couverture de la glace marine et les étés sans glace font en sorte que le Passage du Nord-Ouest n’a jamais été aussi achalandé. La navigation marchande a augmenté de 166 % depuis 2004, tandis que les navires de croisière et le tourisme ont augmenté de 500 % au cours des cinq dernières années. En août 2016, le navire géant Crystal Serenity, qui avait à son bord 1 000 passagers et 500 membres d’équipage, a franchi le Passage du Nord-Ouest, la première tentative du genre jamais réalisée.

L’augmentation du trafic a fait croître aussi le risque de déversements accidentels de diesel, de combustibles de soute ou d’autres contaminants liés au transport. De plus, les changements climatiques ont attiré l’attention sur l’exploration pétrolière dans l’Arctique et les craintes d’un déversement d’hydrocarbures dans l’océan Arctique.

Les décisions actuelles des grandes pétrolières donnent à penser que le forage d’exploration pétrolière dans l’Arctique canadien ne se fera pas avant dix ans au moins, ce qui donne aux chercheurs la possibilité de mettre au point des plans d’intervention en cas d’urgences en vue des activités d’exploration futures possibles. Les communautés microbiennes marines sont reconnues pour leur capacité d’aider au nettoyage ou à la biorestauration des déversements pétroliers au sud, où il fait plus chaud. MM. Hubert  et Stern dirigent une équipe qui utilisera la génomique microbienne pour produire des faits probants scientifiques crédibles sur le rôle et le potentiel de la biorestauration pour gérer les déversements d’hydrocarbures dans l’océan Arctique froid, recouvert de glace.  

Ces travaux mèneront à un document sur les « meilleures pratiques » en biorestauration des déversements d’hydrocarbures dans les régions arctiques qui sera largement diffusé auprès des résidents des collectivités nordiques qui peuvent être touchées, des divers ordres de gouvernement, des organisations non gouvernementales, des organismes autochtones et du secteur.

In addition, the GE3LS research component of the project will include engagement with multiple end-user groups to deliver new tools for informing policy and strategies for oil spill preparedness and response. The research aims to provide useful information for planning of safe ship corridor networks, remove the uncertainty of the costs associated with potential spills, and enhance environmental baselines needed by regulatory agencies. Northern communities and organizations, in partnership with the GE3LS team, will enhance Canadians’ understanding of bioremediation. Policies and strategies informed by the research will enable an improved capacity for environmental protection through safer shipping and oil exploration in the Arctic.