Vous êtes ici

Génomique fonctionnelle des nouvelles maladies infectieuses (Projet PREPARE)

État: 
Précédent
Concours: 
Concours III
Secteur: 
Santé
Centre(s) de génomique:
Genome British Columbia
Directeur or directrice de projet:
Brett Finlay, Robert Brunham, Neil Reiner
Année de lancement: 
2005-2006
Résumé: 

Les maladies infectieuses sont la principale cause de mortalité prématurée dans le monde et la cinquième cause en importance au Canada. La communauté scientifique mondiale dispose des outils et de l’expertise pour traiter les nouvelles maladies infectieuses ou celles qui resurgissent. Un projet novateur a été mis sur pied pour réunir ces différents efforts de recherche afin d’examiner systématiquement les agents pathogènes qui peuvent être mortels et de trouver rapidement des solutions scientifiques.

M. Brett Finlay, microbiologiste et M. Peter Wall, professeur distingué de l’Université de la Colombie-­Britannique et leurs collègues de l’Université, MM. Robert Brunham et Neil Reiner, sont les directeurs du projet Génomique fonctionnelle des nouvelles maladies infectieuses.

Ce projet s’efforcera d’élucider, par une approche générale, la biologie de l’infection de maladies graves comme le SRAS, la grippe, le virus du Nil occidental, l’ESB, l’agent pathogène E. coli, la tuberculose, le paludisme et le VIH/sida. La méthode consiste à identifier des cibles de médicaments par l’étude de réseaux d’interactions protéiques et l’application de la génomique computationnelle d’avant­garde. Les réseaux d’interactions protéiques sont complexes et interviennent dans les processus catalytiques, la synthèse de protéines et l’expression des gènes dans la cellule.

L’équipe de recherche diffusera ses méthodes expérimentales pour l’étude de différents agents pathogènes et utilisera des méthodes pangénomiques pour examiner les agents pathogènes courants. Cette nouvelle base de connaissances sera particulièrement précieuse si de nouveaux agents infectieux se développent – de nouvelles souches d’agents pathogènes existants, par exemple, ou des agents pathogènes auparavant inconnus.

Le projet de recherche créera de nouveaux débouchés pour les sociétés pharmaceutiques et biotechnologiques et assurera une équipe d’intervention rapide composée de chercheurs en génomique hautement compétents, prêts à trouver des solutions scientifiques aux nouvelles menaces infectieuses, lorsqu’elles se feront jour.

(En anglais seulement)

Integrated GE3LS Research: Understanding the Role of Experts in Risk Communication

GE3LS Project Leaders: Valia Lestou and Katayoon (Kati) Riyazi University of British Columbia

Summary

The GE3LS component of this project is interested in understanding the role of experts in risk communication, an area of research that has been under-explored. GE3LS researchers, Drs. Valia Lestou and Katayoon Riyazi will draw on their cross disciplinary backgrounds to help address the issues raised by the Canadian public regarding these innovative technologies. They have two key research objectives:

  1. To investigate how experts make choices about communicating health risks before and during health crises. This will allow us to understand how scientists communicate scientific evidence to each other and policy-makers, how such information is translated into public health policy, and how and what information is communicated to the public.
  2. To conduct a comparative ethical analysis of antiviral and vaccine priority in pandemic influenza plans. Here the aim is to understand the perspectives of health care workers and the public on a range of ethical issues, such as the duty to care and allocation of resources during health crises. The research will bring together issues around science, health policy and ethics and will be critical in defining the emerging field of ‘Public Health Ethics’ in Canada.

The knowledge gained from this research will be indispensable for establishing ethical and effective risk communications strategies and for ultimately fostering dialogue and improving the relationship between scientists, policy-makers and the lay public before and during crisis situations.