Vous êtes ici

La génomique dans le développement de la première souche canadienne d’huîtres reproduite de façon sélective et prête à la production

État: 
Actuel
Concours: 
Programme de partenariats pour les applications de la génomique (PPAG)
Secteur: 
Pêches et aquaculture
Centre(s) de génomique:
Genome Atlantic, Génome Québec
Directeur or directrice de projet:
Louis Bernatchez (Université Laval)
Directrice(s)/directeur(s) récepteurs:
André Mallet (L’Étang Ruisseau Bar Ltée.)
GE3LS: 
Non
Année de lancement: 
2019-2020
Résumé: 

Au Canada atlantique, l’industrie ostréicole connaît un essor rapide, et cette croissance ne peut être assurée en se reposant uniquement sur les naissains d’huîtres sauvages, une stratégie risquée en raison des importantes variations annuelles de la capture. La mise en œuvre d’un rigoureux programme de reproduction sélective pour l’huître, qui augmenterait la rentabilité des fermes ostréicoles, est limitée par le manque d’outils génomiques (p. ex. puce SNP haute densité) qui permettraient le recours à une sélection basée sur la génomique. L’objectif global de ce projet est de permettre à L’Étang Ruisseau Bar Ltée, le plus important fournisseur de naissains de l’est du Canada, de produire la première souche d’huîtres reproduite de façon sélective et prête à la production.