Vous êtes ici

La métagénomique au service d’une production et d’une extraction plus écologiques des hydrocarbures : créer des possibilités pour une meilleure récupération moins dommageable pour l’environnement

État: 
Précédent
Concours: 
Concours : Projets de recherche en génomique appliquée aux bioproduits ou aux cultures (GABC)
Secteur: 
Énergie
Centre(s) de génomique:
Genome Alberta
Directeur or directrice de projet:
Gerrit Voordouw (Université de Calgary )
GE3LS: 
Oui
Année de lancement: 
2008-2009
Résumé: 

Le Canada reconnaît la nécessité de faire passer la production énergétique mondiale à des ressources renouvelables. Cela dit, lorsqu’il existera des technologies applicables sur le plan économique pour le faire. Le pétrole, le gaz et le charbon du Canada doivent être extraits de la manière la plus écologique possible. Le présent projet vise à réduire au minimum l’impact environnemental de la production des sables bitumineux en diminuant l'utilisation de l'eau et l'émission des gaz à effet de serre, et en amélioration l'extraction de gaz qui brûle proprement des couches de houille.

Nous élaborerons une base de données pour décrire et saisir le potentiel génétique de microorganismes, de gènes et de processus biologiques qui existent dans la nature, dans les communautés microbiennes qui vivent dans les sables bitumineux et les couches de houille. En ciblant ces gènes, ces processus biologiques et ces bactéries, nous comprendrons mieux comment est produit le méthane dans les ressources en hydrocarbures et identifieront les enzymes qui interviennent dans le craquage naturel des hydrocarbures producteurs de méthane et de dioxyde de carbone. Nous utiliserons ces bioprocessus biologiques pour réduire l’eau utilisée et les terres perdues dans les exploitations minières et nous gérerons les émissions de méthane des bassins de décantation et de stockage des stériles et des boues. Les connaissances acquises grâce au projet et d'accès public aideront aussi d’autres chercheurs à exploiter la puissance des processus qui existent dans la biosphère profonde du Canada pour résoudre d’autres questions de recherche importantes. En plus de la base de données, l’équipe du projet créera des outils génétiques et microbiens d’accès public que les chercheurs pourront utiliser pour créer une production plus écologique d’énergie et de matières premières.

En concevant de nouvelles biotechnologies qui réduisent l’énergie et l’eau actuellement nécessaires à l’extraction du pétrole des sables bitumineux et en améliorant la production de méthane des couches de houille, le projet contribuera à atténuer l’impact sur l’environnement des besoins énergétiques actuels du Canada et du monde. L'atteinte de cet objectif contribuera à faire de la production énergétique au Canada une entreprise durable sur le plan environnemental.

(En anglais seulement.)

Integrated GE3LS Research: Understanding Issues Related to Metagenomics
GE3LS Project Leader: Gregor Wolbring, University of Calgary
Summary
This metagenomics project aims to identify genes and bioprocesses of naturally occurring microorganisms in oil sands and coal beds that produce methane and carbon dioxide. New knowledge derived from this project will enhance our understanding of how to decrease use of water and emission of greenhouse gases, enhance extraction of clean burning gas from coal beds, and minimize the adverse environmental impact of oil sands production. This relatively new field of science brings with it new questions related to its potential impact on society. 

Metagenomics raises questions relating to: regulatory concerns about the definition and meaning of microbial species; potential environmental, health and safety risks; the application of the International Convention on Biological Diversity to this type of research; the effect of public perception; and current metagenomics patenting practices. 

Metagenomic studies will lead directly to the discovery of products or processes based on microbial metabolism that may be deployed in hydrocarbon rich environments. This raises further concerns of environmental health and safety and as well as questions of public reaction. The GE3LS component of this project will explore public conceptions around energy and investigate issues linked to this project in the areas of:

  1. metagenomics,
  2. water use,
  3. greenhouse gas emissions,
  4. bioremediation and
  5. manipulation of microorganisms to enhance hydrocarbon recovery.

The GE3LS team will also cover patent and regulatory issues pertinent to the project. 

We aim to provide tools to the public, policy makers, regulators, the business community and researchers that help with the understanding and the management of the GE3LS issues related to the project. This will enable them to compare emerging technologies with established ones and identify legitimate questions associated with new science.