Vous êtes ici

L'héritage du Jenner : comprendre les origines et la distribution des vaccins antivarioliques du XIXe au XXe siècle

État: 
Actuel
Concours: 
Les répercussions sociétales de la recherche en génomique
Secteur: 
Santé
Centre(s) de génomique:
Ontario Genomics
Directeur or directrice de projet:
Ana Duggan (Université McMaster)
GE3LS: 
Non
Année de lancement: 
2018-2019
Résumé: 

À l’échelle mondiale, les taux de vaccination sont à la baisse, ce qui mène à la réapparition et à la résurgence de maladies évitables, comme la rougeole, la diphtérie et la polio. De la désinformation généralisée sur les effets secondaires nocifs des vaccins est en partie en cause pour la baisse des taux de vaccination, mais le grand public est également devenu complaisant et a oublié, ou n’a jamais été conscient, des taux de mortalité et de morbidité énormes de ces maladies évitables. En tant que communauté scientifique, nous devons également tenir compte de notre incapacité à expliquer pleinement l’historique de la vaccination comme une des causes de la méfiance du public à l’égard de la vaccination. Ce projet de recherche vise à étudier et à illuminer l’historique et les origines de la vaccination contre la variole, la première, et jusqu’à maintenant, la seule maladie chez les humains à être éradiquée par la vaccination.