Vous êtes ici

Les patients du Canada profiteront d’un investissement majeur dans la recherche en génomique et en santé de précision

Mardi 23 janvier 2018

Toronto (Ontario)

Le gouvernement du Canada et ses partenaires investissent 255 millions de dollars dans la recherche en génomique, faisant ainsi naître de nouveaux espoirs pour les Canadiennes et les Canadiens atteints de cancer, de fibrose kystique, d’arthrite juvénile, d’asthme infantile et d’autres maladies.

La santé de précision pourrait transformer la prestation des soins médicaux aux Canadiens. Dans un proche avenir, les médecins pourraient parvenir à diagnostiquer avec précision les symptômes d’après la composition génétique unique d’un patient et lui offrir des traitements personnalisés qui pourront lui sauver la vie.

Pour que ces possibilités se concrétisent, le gouvernement du Canada a annoncé deux nouveaux investissements de grande envergure dans la recherche en génomique. Ces derniers totalisent 255 millions de dollars et proviennent à la fois du gouvernement fédéral et des gouvernements provinciaux, d’établissements de recherche et de partenaires du secteur privé.

La ministre fédérale des Sciences, l’honorable Kirsty Duncan, en a fait l’annonce à l’Hospital for Sick Children (SickKids) à Toronto, où elle a souligné un investissement de 162 millions de dollars, consentis par Génome Canada, les Instituts de recherche en santé du Canada et des partenaires de cofinancement, dans 15 projets de recherche en génomique et en santé de précision réalisés dans les diverses régions canadiennes.  

Les projets financés à SickKids assureront des traitements ciblés aux enfants atteints de cancer du cerveau et transformeront les traitements des enfants atteints d’arthrite. Une initiative ciblée qui abordera les difficultés auxquelles font face les populations autochtones recevra aussi un financement afin d’améliorer les résultats diagnostiques des enfants autochtones atteints de maladies génétiques.  

La ministre Duncan a également annoncé un deuxième investissement de grande envergure, soit le financement des plateformes de technologies génomiques de pointe du pays. Ces plateformes de technologies soutiennent la mise au point de meilleures technologies au service des progrès dans les domaines de la santé, de l’agriculture et des ressources naturelles. Un investissement total de 93 millions de dollars est effectué dans 10 plateformes du pays : 45 millions de dollars proviennent du gouvernement fédéral par le truchement de Génome Canada et 48 autres millions de dollars d’autres sources.  

Ces deux investissements d’envergure combinés donneront aux chercheurs accès à des outils, à des technologies et à des services de pointe, tout en appuyant l’objectif du gouvernement canadien de renforcer et d’appuyer la communauté scientifique canadienne.   

Citations

« C’est un honneur de soutenir des chercheurs canadiens d’avant-garde en génomique et en santé de précision par des investissements qui leur permettront de faire progresser leurs découvertes et leurs innovations. Leurs travaux incroyables sont des sources d’espoir pour les Canadiennes et les Canadiens atteints de maladies chroniques telles que le cancer, la fibrose kystique et l’arthrite, et renforcent notre système de santé. »

– L’honorable Kirsty Duncan, ministre des Sciences

« Tous les Canadiens vont profiter des projets de recherche novateurs et axés sur la collaboration qui sont annoncés aujourd’hui. Les plateformes, les outils, les technologies et les services qui seront mis au point grâce à ce financement amélioreront notre compréhension de nombreuses maladies, en particulier celles qui touchent les patients les plus vulnérables, dont les enfants et les peuples autochtones. »

– L’honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé

« Ces projets en génomique et en santé de précision sont captivants parce qu’ils sont orientés vers la pratique clinique. La plupart sont dirigés par des chercheurs cliniciens qui voient des patients tous les jours et qui sont bien placés pour appliquer la recherche dans les établissements de soins de santé. De plus, il ne s’agit pas uniquement de mettre au point de nouveaux traitements des maladies, il faut aussi porter des diagnostics et intervenir précocement pour mieux enrayer et gérer les maladies dès qu’elles se manifestent. » 

– M. Marc LePage, président et chef de la direction, Génome Canada

« Notre compréhension du génome humain et de l’épigénétique progresse à un rythme inégalé. Grâce à cela, nous créons aujourd’hui des connaissances qui amélioreront la santé et la prestation des soins de santé comme nous ne l’aurions jamais imaginé il y a quelques années à peine. Les IRSC sont fiers de s’associer à Génome Canada dans cette initiative importante et d’appuyer les chercheurs exceptionnels qui sont à l’avant-plan de ce domaine de recherche en croissance rapide. »

– Dr Roderick R. McInnes, président par intérim, Instituts de recherche en santé du Canada

Faits en bref

Liens connexes