Vous êtes ici

Nouveau vice-président, Affaires publiques et Communications à Génome Canada

Jeudi 7 septembre 2017

Ottawa, Ontario

Génome Canada est heureux d’accueillir M. Rob Annan au poste de vice-président, Affaires publiques et Communications, à compter du 11 septembre 2017.

Dans ses fonctions, M. Annan, Ph. D., dirigera une stratégie globale qui fait valoir la valeur et le potentiel de la génomique au Canada auprès des grands intervenants de Génome Canada, tout en augmentant la visibilité de l’organisme, à l’échelle nationale et internationale.

M. Annan est un expert accompli et respecté dans le domaine de la recherche et de la politique d’innovation. Associé du Forum des politiques publiques, il a dirigé des projets et organisé des discussions sur la stratégie en matière de recherche et d’innovation.

Pendant ses sept années à Mitacs – un organisme national de recherche sans but lucratif qui gère et finance des programmes de recherche et de formation pour les étudiants du premier, du deuxième et du troisième cycle ainsi que les boursiers d’études postdoctorales, en partenariat avec les universités, l’industrie et le gouvernement – M. Annan a contribué à une histoire de réussite canadienne dans la conception et la mise en œuvre de programmes stratégiques. Dans ses fonctions de directeur scientifique et de chef de la direction par intérim, il a été un dirigeant clé de la stratégie d’entreprise de Mitacs, de ses relations avec les intervenants, de la recherche, de l’évaluation et de l’analyse stratégique.

En sa qualité de stratège en innovation et de solide communicateur, M. Annan agit comme consultant auprès de gouvernements, d’organisations et d’établissements partout au Canada sur la stratégie et la politique en matière de recherche et donne régulièrement des conférences devant des auditoires publics et privés du Canada.

M. Annan est membre bénévole du conseil d’administration de Parlons sciences, un organisme de bienfaisance national voué une meilleure littératie en sciences, en technologie, en ingénierie et en mathématiques (les STIM) chez les élèves de la maternelle à la 12e année. Il est titulaire d’un doctorat en biochimie de l’Université McGill et de grades de premier cycle en anglais de l’Université Queen’s et en biologie de l’Université de Victoria.