Vous êtes ici

Forum sur la génomique et la résistance aux antimicrobiens – Rapport de l’atelier

Jeudi 1 décembre 2016

Ottawa, ON

La résistance aux antimicrobiens (RAM) est considérée comme une menace mondiale qui pourrait avoir d’importantes répercussions sur la santé humaine, le bétail et l’environnement.  

Le gouvernement du Canada a pris des mesures pour établir une approche fédérale coordonnée et concertée pour intervenir contre la menace de la RAM (cadre d’action fédéral) et a élaboré un plan d'action qui fonde les efforts du gouvernement fédéral sur trois piliers : la surveillance, l’intendance et l’innovation. La conception et la mise au point d’outils diagnostiques et de mesures de prévention ont été ciblées comme des activités importantes dans le plan d’action, tout comme le renforcement de la capacité des laboratoires et de la surveillance et la mise au point de nouveaux traitements qui viseront à surveiller, à détecter et à dépister la résistance aux antimicrobiens chez les humains, le bétail et dans les aliments au Canada.  

En raison du rôle crucial de la génomique dans ces domaines, Génome Canada, en partenariat avec l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA), Genome Alberta et Genome BC, a organisé un Forum sur la génomique et la RAM qui a eu lieu à Ottawa en février 2016. Le Forum s’est concentré sur une approche « Une santé » pour examiner la RAM dans tous les secteurs (agriculture, santé humaine et environnement).  

L’activité, qui s’est déroulée sur deux jours, a réuni plus de soixante experts renommés des milieux universitaires, gouvernementaux, industriels et groupes de produits qui ont discuté des difficultés que crée la RAM et d’une voie qu’il serait possible d’emprunter dans le futur.   

Le Forum avait les objectifs suivants :

  1. déterminer l’ampleur actuelle des activités génomiques en matière de RAM dans le secteur privé et les milieux universitaires;
  2. déterminer des sujets de recherche prioritaires en génomique autres que les activités visant à comprendre les facteurs qui contribuent à l’évolution des microorganismes résistants aux antimicrobiens (tels que les projets de recherche financés dans le cadre de l’Initiative de recherche-développement en génomique (IRDG));
  3. définir les possibilités de collaboration à l’élaboration d’outils génomiques pour l’intendance, les diagnostics et la surveillance des antimicrobiens en santé humaine et animale, de même que la découverte de médicaments.  

Génome Canada est heureux de publier le Rapport de l’atelier au Forum ici (en anglais seulement).