Vous êtes ici

Génome Canada célèbre 15 ans de recherche et d’innovation

Mercredi 9 décembre 2015

Ottawa, Ontario

Nous sommes heureux de souligner le 15e anniversaire de Génome Canada en cette fin d’année toute proche. Depuis sa création en 2000, Génome Canada dirige avec fierté l’entreprise canadienne de la génomique, en collaboration avec les six centres régionaux de génomique (Genome British Columbia, Genome Alberta, Genome Prairie, Ontario Genomics, Génome Québec et Genome Atlantic).

Cette entreprise est un réseau complexe, fondé sur la collaboration, de personnes et d’organismes : les bailleurs de fonds de la recherche, les chercheurs, les personnes ou entreprises aptes à transformer les découvertes en applications et les utilisateurs de ces dernières pour qu’elles profitent à la population canadienne.

Depuis 15 ans, la communauté dynamique de la génomique est soutenue par des investissements du gouvernement fédéral (1,2 milliard de dollars) qui ont permis à Génome Canada et aux centres régionaux de génomique de devenir des catalyseurs qui alimentent les découvertes et l’innovation en génomique et créent un programme national de génomique au Canada.

Nous démultiplions chaque dollar fédéral par le cofinancement de nos programmes et initiatives de recherche, versé par des partenaires des secteurs public, privé et sans but lucratif. Ces investissements de cofinancement dépasseront bientôt 1,7 milliard de dollars. Ces sommes témoignent avec éloquence du fait que les partenaires des secteurs privé et public se font de plus en plus nombreux à reconnaître la valeur de la génomique pour résoudre les difficultés, qu’elles soient dans le domaine de la santé humaine, de l’agriculture et de l’agroalimentaire, de la foresterie, des pêches et de l’aquaculture, de l’environnement, de l’énergie ou des mines.

Le pouvoir et la promesse de la génomique en tant que technologie grandissent de manière exponentielle à mesure qu’elle gagne en maturité. La vision constante du Canada demeure de mobiliser le pouvoir de transformation de la génomique au profit de toute la population canadienne.

Nous sommes très fiers de nos réalisations à ce jour. La recherche financée par Génome Canada sauve des vies, améliore les traitements et fournit des innovations rentables au système de santé. Notre industrie laitière retire des avantages se chiffrant à plus de 200 millions de dollars par année de l’élevage de vaches plus fertiles et qui vivent plus longtemps grâce à la recherche canadienne en génomique. Les sociétés d’énergie et les sociétés minières commencent à explorer l’utilisation des microbes qui peuvent faciliter l’extraction et le nettoyage des bassins de résidus et des polluants. Les aménagistes forestiers utilisent la génomique pour lutter contre le dendroctone du pin ponderosa et d’autres ravageurs qui menacent nos forêts et nos arbres urbains. Notre recherche contribue à éviter les maladies d’origine alimentaire causées par des bactéries telles que Listeria et E. coli, au profit à la fois des consommateurs canadiens et des fabricants et exportateurs de produits alimentaires.

Ces réalisations et de nombreuses autres percées n’auraient pu se faire sans le travail acharné et le dévouement inlassable de nos brillants directeurs ou directrices de projet et leurs équipes multidisciplinaires talentueuses partout au Canada et ailleurs dans le monde.

Dans une perspective d’avenir, nous continuerons de diriger la recherche canadienne en génomique pour résoudre des problèmes propres au Canada, par exemple la durabilité des sables bitumineux de l’Alberta et des sites miniers canadiens, la productivité de nos exploitations agricoles et de nos forêts compte tenu des changements climatiques et l’amélioration de la santé et des possibilités économiques dans l’Arctique et pour les communautés autochtones. Nous voulons que le Canada joue un rôle de premier plan sur la scène internationale lorsque de nouveaux problèmes naissent, par exemple la résistance antimicrobienne et les infrastructures durables pour le stockage des données et les biobanques; nous voulons également continuer à accroître notre base de connaissances sur les défis sociétaux de la génomique pour obtenir la confiance du public en cette technologie.

Selon les prévisions de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), la valeur de la bioéconomie – toute l’activité économique enracinée dans la biologie – atteindra mille milliards de dollars d’ici 2030. La génomique est le fondement de la bioéconomie mondiale en croissance. Grâce au soutien constant du gouvernement fédéral, Génome Canada s’attend à bien positionner le Canada pour qu’il saisisse sa part des avantages sociaux et économiques que cette technologie assurera à la population canadienne.

« Nous sommes reconnaissants au gouvernement du Canada qui croit au pouvoir et à la promesse de cette science puissante et heureux du nombre grandissant de partenaires qui investissent à nos côtés, dit Mme Cindy Bell, présidente et chef de la direction par intérim de Génome Canada. Nous tenons en outre à remercier du fond du cœur la communauté exceptionnelle de chercheurs, qui demeure la ressource essentielle de notre entreprise nationale de la génomique et nous fait espérer une meilleure santé et une plus grande prospérité pour toute la population canadienne.