Vous êtes ici

La génomique au Canada s’emploie à résoudre difficultés bien réelles au profit de la population canadienne, dit le ministre Holder

Le ministre prononce une allocution à la conférence sur la génomique « d’avant-garde scientifique »

Mardi 25 novembre 2014

Ottawa, Ontario

Pendant une allocution à la conférence La génomique : pouvoir et promesse, l’honorable Ed Holder, ministre d’État (Sciences et Technologie) a souligné que grâce aux investissements soutenus du gouvernement fédéral en génomique, le Canada a bâti une capacité de recherche extraordinaire dans ce domaine d’avant-garde. Il a dit que le Canada peut utiliser la génomique pour améliorer l’élevage des salmonidés dans la région de l’Atlantique, protéger les forêts et la foresterie canadiennes dans l’Ouest canadien et permettre de mieux comprendre la maladie et d’offrir de nouveaux traitements aux enfants atteints de cancer du cerveau au pays.

En bref

Depuis 2006, le gouvernement Harper a octroyé plus de 600 millions de dollars à la recherche à grande échelle en génomique et à la technologie de pointe partout au Canada, par l’entremise de Génome Canada. En partenariat avec les six centres régionaux de génomique, Génome Canada a plus que doublé cet investissement grâce au cofinancement de projets de recherche en génomique des gouvernements provinciaux, du secteur privé, des organismes sans but lucratif et des partenaires internationaux.

De plus, près de 180 millions de dollars ont été engagés depuis 2006 dans l’Initiative de recherche et développement en génomique - un programme canadien unique qui coordonne huit ministères et organismes scientifiques fédéraux dans le domaine de la recherche en génomique.

Le ministre a cité exemples suivants de recherche en génomique au Canada au cours de son allocution :

Le projet PPAG de Mme Elizabeth Boulding pour l’amélioration de l’élevage des salmonidés en collaboration avec Cooke Aquaculture : https://www.genomecanada.ca/sites/default/files/pdf/fr/saumon-et-puces.pdf

Le projet MAGIC – un projet mené en partenariat avec Génome Canada qui vise à transformer la façon dont nous traitons les enfants atteints d’un médulloblastome, la forme la plus courante de cancer du cerveau chez les enfants : https://www.genomecanada.ca/sites/default/files/pdf/fr/Michael_Taylor.pdf

La lutte de M. Richard Hamelin contre l’encre des chênes rouges pour protéger les forêts et le secteur forestier canadiens : http://profiles.forestry.ubc.ca/person/richard-hamelin/

La génomique : pouvoir et promesse est une conférence de trois jours (du 24 au 26 novembre) organisée par Génome Canada et la Fondation Gairdner. Sous le thème de « La génomique et l’environnement », la conférence présente des experts et des visionnaires de renommée mondiale en génomique de partout en Amérique du Nord qui se sont réunis pour partager des points de vue sur les utilisations novatrices de la génomique dans des domaines aussi diversifiés que l’extraction durable des ressources, l’agriculture, les pêches, les diagnostics et les traitements de maladies. Une séance d’affiches propose les travaux des étudiants des cycles supérieurs dans le domaine de la génomique, et constitue un volet important de la conference.

Citations

« Les investissements de notre gouvernement ont créé des bases solides et de calibre mondial pour la recherche en génomique au Canada, car plus de trois quarts de milliard de dollars ont été investis chez des partenaires tels que Génome Canada et les huit ministères fédéraux de l’Initiative de recherche et développement en génomique. Pour cette raison, la génomique canadienne est bien positionnée pour mettre en œuvre des solutions génomiques novatrices qui résoudront des problèmes dans les domaines de la santé, de la sécurité alimentaire, de l’agriculture, de ressources naturelles et d’autres, tout en améliorant la qualité de vie de la population canadienne. »

– L’honorable Ed Holder, ministre d’État aux Sciences et à la Technologie

« Depuis la première ébauche du génome humain publiée en 2000, nous savons maintenant qu’il existe une profonde complexité dans l’interaction des gènes et de l’environnement. Plus nous en apprenons sur les empreintes biologiques des organismes vivants, plus nous révélons comment nous influençons notre environnement et comment ce dernier nous influence. Nous proposons des idées puissantes et des percées qui améliorent notre vie quotidienne, grâce à la génomique. »

– Pierre Meulien, président et chef de la direction, Génome Canada

« Les prix Gairdner Canada reconnaissent l’importance et l’influence de la génomique. En 2002, nous avons célébré l’année du génome en remettant les prix du mérite à MM. Francis Collins et James Watson pour leur rôle de chef de file dans le projet du génome humain. La Fondation Gairdner a remis des prix internationaux à huit chercheurs dont les découvertes ont mené à l’élucidation du génome humain, notamment MM. Craig Venter et Eric Lander. Leurs travaux ont influencé divers domaines de recherche, dont ceux de nombreux titulaires récents de prix Gairdner. »

– Dr John Dirks, président et directeur scientifique, Fondation Gairdner

Liens connexes

Site Web de la conférence : powerandpromise.cvent.com/2014

Mot-clic de la conférence : #powerofgenomics

Suivez-nous sur Twitter : @industrycanada; @GenomeCanada; @GairdnerAwards

Renseignements

Scott French

Directeur des Communications et des Affaires parlementaires

Cabinet du ministre d’État (Sciences et Technologie)

613-943-6177

 

Andrea Matyas

Directrice, Communications

Génome Canada

amatyas@genomecanada.ca

Bureau : 613-751-4460, poste 231

Cell. : 613-790-0106

 

Sommer Ellis

Directrice des Communications

Fondation Gairdner

sommer@gairdner.org

Tél. : 416-596-9996, poste 202

Cell. : 647-293-6785

 

À propos de Génome Canada

Génome Canada est un organisme sans but lucratif qui joue un rôle de catalyseur dans l’élaboration et l’application de la génomique et des technologies basées sur la génomique dans de nombreux secteurs pour créer des avantages économiques et sociaux pour la population canadienne.

À propos de la Fondation Gairdner

La Fondation Gairdner a été créée en 1957 pour reconnaître et récompenser les chercheurs du domaine médical dont les travaux contribuent de manière significative à améliorer la qualité de la vie humaine. Depuis la remise des premiers prix en 1959, les prix Gairdner sont devenus les plus prestigieux prix internationaux remis au Canada. Ils soutiennent l'accomplissement scientifique ultime, au nom de la population canadienne, et aident le Canada à atteindre ses objectifs d'excellence.