Vous êtes ici

La génomique en renfort dans les pays en voie de développement

Génome Québec tient à saluer l’initiative du gouvernement du Canada visant à prioriser la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants

Vendredi 14 novembre 2014

Montréal, Québec

Génome Québec tient à saluer l’engagement du gouvernement fédéral, qui présentait aujourd’hui à Montréal un appel à propositions pour des projets dédiés à la réduction de la mortalité infantile et à l’amélioration de la santé des mères et des enfants dans les pays en voie de développement. Comme mentionné par l’honorable Christian Paradis, ministre du Développement international et de la Francophonie, qui était de passage au CHU Sainte-Justine, ce projet phare du gouvernement fédéral dispose d’une enveloppe globale de 3,5 milliards de dollars sur cinq ans, dont 370 millions serviront à financer les initiatives issues de l’appel à propositions présenté aujourd’hui.

Pour Marc LePage, président-directeur général de Génome Québec, cette stratégie canadienne, dévoilée par le premier ministre Harper en mai dernier, constitue pour le Canada, voire le Québec, une opportunité en « or » de mettre à profit la solide expertise en génomique appliquée à la santé humaine déployée depuis la fondation de Génome Canada. « En effet, c’est grâce à une combinaison de financement fédéral, provincial et privé, que le Canada a été en mesure de se bâtir des masses critiques d’expertise, en plus d’établir des infrastructures de pointe, qui nous permettent désormais d’offrir des solutions concrètes et de contribuer à la réalisation de cet engagement du gouvernement canadien », a déclaré M. LePage.

Parmi les nombreux projets qui sont menés à travers le Canada dans le secteur de la génomique, certains sont en mesure de fournir des outils concrets de gestion de santé publique exportables à l’international. Pour n’en nommer que quelques-uns :

Tests au point-de-service, pour les maladies infectieuses (bactériennes et virales) à haute prévalence dans les pays en développement. Un outil diagnostique rapide, efficace et abordable, qui permet notamment un meilleur contrôle de la résistance antimicrobienne et qui peut analyser tous types d’infections en moins d’une heure.

Programme d’implantation d’un dépistage prénatal plus sécuritaire. Une technique rendue possible grâce à des chercheurs qui ont découvert que l’ADN présent dans le sang maternel peut servir à dépister des anomalies génétiques.

Programmes de dépistage néonatal pour des maladies fréquentes dans les pays visés. La génomique a déjà des applications concrètes pour améliorer la santé mères-enfants au Canada. Ce programme représente donc une excellente opportunité pour transférer ces connaissances et avoir un impact réel à court terme.

À propos de Génome Québec

Depuis mai 2000, Génome Québec est le maître d’oeuvre du développement de la génomique au Québec. En appuyant près de 80 projets, 900 chercheurs et en assurant la gestion des opérations du Centre d’innovation Génome Québec et Université McGill, Génome Québec contribue à accélérer la découverte de nouvelles applications dans des secteurs stratégiques tels la santé personnalisée, la foresterie, l’environnement et l’agroalimentaire.

Les fonds investis par Génome Québec proviennent du gouvernement du Québec, du gouvernement du Canada par l’entremise de Génome Canada et de partenaires privés. Pour en savoir davantage, consultez le site Internet au ww.genomequebec.com.

À propos de Génome Canada

Génome Canada est une société sans but lucratif qui sert de catalyseur de la mise en valeur et de l’application de la génomique et des technologies qui s’y rattachent au profit de la population canadienne qui en retirera des avantages économiques et sociaux. Pour plus de renseignements, visitez www.genomecanada.ca.

Renseignements

Marie-Kym Brisson

Vice-présidente, Affaires publiques et communications

Génome Québec

514 398-0668, poste 220

mkbrisson@genomequebec.com