Vous êtes ici

Le gouvernement du Canada annonce de nouveaux projets de recherche pour offrir des solutions génomiques à des problématiques dans divers secteurs industriels

Le ministre Holder décrit le projet dans lequel s’associent Elanco Animal Health et l’Université Concordia pour mettre à la disposition des agriculteurs canadiens de meilleurs aliments pour la volaille et les porcs

Mercredi 15 octobre 2014

Wallenstein, Ontario

L’honorable Ed Holder, ministre d’État (Sciences et Technologie) et M. Pierre Meulien, président et chef de la direction de Génome Canada, sont heureux d’annoncer les 12 premiers projets qui obtiendront un financement dans le cadre du nouveau Programme de partenariats pour les applications de la génomique (PPAG) de Génome Canada. L’annonce en a été faite à Wallenstein’s Feed & Supply Ltd., où le ministre s’est rendu pour visiter les installations de production d’aliments pour animaux.  

Les projets du PPAG réunissent des chercheurs universitaires et des utilisateurs de la génomique (divers secteurs économiques, les gouvernements provinciaux, des organismes sans but lucratif et autres) qui travailleront à concrétiser des innovations qui auront des répercussions économiques et sociales considérables à court terme. 

Le ministre Holder a décrit en particulier un projet du PPAG dans lequel se sont associés Elanco Animal Health (division d’Eli Lilly & Co) et l’Université Concordia. M. Paul Matzat d’Elanco et M. Adrian Tsang de l’Université Concordia développeront et commercialiseront de nouvelles enzymes pour les porcs et la volaille afin d’améliorer la digestion des aliments pour animaux. Par suite de ce projet, le gaspillage des aliments pour animaux diminuera, la volaille et les porcs seront en meilleure santé, les coûts diminueront pour les agriculteurs et le secteur industriel de l’élevage de volaille et de porcs qui assure des emplois dans les exploitations agricoles ontariennes et plus de 20 000 emplois dans l’ensemble du pays, sera plus concurrentiel.

De plus, les projets du PPAG appuieront la formation de la prochaine génération d’étudiants des 2e et 3e cycles et des boursiers d’études postdoctorales grâce à un nouveau partenariat conclu par Génome Canada et Mitacs, dans le cadre duquel des stages de recherche seront créés dans des projets futurs.

Faits en bref

Les 12 projets annoncés aujourd’hui prévoient un investissement total de 56 millions de dollars. Le gouvernement du Canada investit 15 millions de dollars par l’entremise de Génome Canada et le reste (environ 41 millions de dollars) provient de cobailleurs de fonds partenaires, dont les utilisateurs de la génomique. Ces projets représentent les deux premières d’une longue série de projets qui seront choisis en vue d’un financement dans le cadre de ce programme.

Les projets retenus seront réalisés dans la région de l’Atlantique, au Québec, en Ontario, en Saskatchewan et en Colombie-Britannique et visent des secteurs aussi diversifiés que l’aquaculture, la fabrication du fromage, l’horticulture, les aliments pour animaux, les cultures, la foresterie et les soins de santé

Le PPAG est conçu pour faire passer les solutions issues de la génomique à la commercialisation grâce à des partenariats réunissant des chercheurs, l’industrie et d’autres utilisateurs de la génomique. Il vise aussi à stimuler les investissements de partenaires privés et publics dans des projets qui portent sur des défis concrets et des opportunités dans le secteur de la génomique.

Le nouveau partenariat entre Génome Canada et Mitacs permettra de financer et de former des étudiants de 2e et 3e cycles et des boursiers d’études postdoctorales qui pourront effectuer des stages en entreprise dans le cadre de projets du PPAG. Il préparera la prochaine génération d’entrepreneurs canadiens en leur permettant d’acquérir une expérience pratique. Les stagiaires mettront leurs compétences théoriques en pratique et les entreprises y gagneront un avantage concurrentiel parce qu’ils bénéficieront de l’expertise de haute qualité des chercheurs.

Le PPAG, lancé en juin 2013, prévoit des investissements totaux de 90 millions de dollars dont 30 millions proviendront du gouvernement fédéral par l’entremise de Génome Canada et le reste des investissements des partenaires (industrie, gouvernements, organismes sans but lucratif et autres), obtenus par Génome Canada, en collaboration avec les centres de génomique régionaux. 

Citations

« Notre gouvernement consent des investissements sans précédent en science, en technologie et dans l’innovation pour créer des emplois et des débouchés, tout en améliorant la qualité de vie de la population canadienne. Grâce aux projets du PPAG, nous proposons des solutions génomiques à des problématiques sectorielles dans les domaines de la santé, de l’agriculture et des forêts et nous finançons les innovations dont les entreprises canadiennes ont besoin pour concurrencer dans l’économie mondiale et garder les emplois ici, au Canada. »

 – L’honorable Ed Holder, ministre d’État aux Sciences et à la Technologie

 « Notre gouvernement fait les investissements nécessaires pour que les idées passent plus efficacement du laboratoire au marché. L’annonce d’aujourd’hui concernant le projet qui réunit Elanco et l’Université Concordia dans la mise au point de meilleurs aliments pour les porcs et la volaille, aboutira à une diminution des coûts pour nos agriculteurs et consolidera les emplois dans notre économie rurale. »

— Gary Schellenberger, député (Perth-Wellington)

« Ces deux premières séries de projets témoignent du grand intérêt que suscite le Programme et de la participation de tout un éventail de secteurs d’activité qui voient en l’entreprise canadienne de recherche en génomique une source précieuse d’idées et d’innovation. » 

– Pierre Meulien, président, Génome Canada

« Le partenariat de Mitacs et de Génome Canada favorisera la collaboration en recherche entre les chercheurs universitaires et les entreprises dynamiques dans le secteur grandissant de la génomique au Canada. Les étudiants auront la possibilité de participer à des projets qui profiteront directement aux entreprises locales et d’appliquer des compétences et des connaissances d’avant-garde qui profiteront à toute la population canadienne. » 

 – Rob Annan, PDG par intérim et directeur scientifique, Mitacs

 « Ce projet complète la mission d’Elanco d’aider la chaîne alimentaire mondiale à offrir des aliments salubres, de prix abordable et en quantité suffisante. Nous croyons que l’innovation dans la production alimentaire durable est l’un des plus importants mécanismes grâce auxquels on parviendra à nourrir une population mondiale en croissance. »

— Allan Boonstra, directeur, Elanco Animal Health

Liens connexes

Pour obtenir des documents d’information et des photos des projets des deux premières séries du PPAG, visitez http://www.genomecanada.ca/ dès 10 h 30 HNE le 15 octobre 2014.

Vidéo – Pierre Meulien sur le PPAG

Communiqué du lancement du PPAG, juin 2013

Suivez-nous sur Twitter : @industrycanada; @GenomeCanada; @DiscoverMitacs

 

Renseignements

Scott French

Directeur, Communications et Affaires parlementaires

Cabinet du ministre d’État (Sciences et Technologie)

613-943-6177

 

Andrea Matyas

Directrice, Communications

Génome Canada

Bureau : 613-751-4460, poste 231

Cellulaire : 613-790-0106

 

Heather Young

Directrice, Communications

Mitacs

Cellulaire : 604-818-0020

Bureau : 604-822-3982

 

À propos de Génome Canada

Génome Canada est un organisme sans but lucratif qui joue le rôle de catalyseur de la mise au point et de l’application de la génomique et des technologies qui s’y rattachent dans de multiples secteurs, au profit de la population canadienne qui en retirera des avantages sociaux et économiques. Pour en savoir plus, visitez www.genomecanada.ca.

À propos de Mitacs

Mitacs met en œuvre des programmes uniques de recherche et formation pour préparer la prochaine génération d’innovateurs et pour qu’ils acquièrent ainsi des compétences scientifiques et commerciales indispensables. En collaboration avec les entreprises, le gouvernement et les universités, Mitacs soutient l’avènement d’une nouvelle économie en tablant sur la plus importante ressource de notre pays : son capital humain. Pour en savoir plus, visitez http://www.mitacs.ca/.