Vous êtes ici

Plateforme sécurisée de partage de données épigénomiques pour analyses intégratives (EpiShare)

État: 
Actuel
Concours: 
Concours 2017 en bio-informatique et en génématique
Secteur: 
Santé
Centre(s) de génomique:
Génome Québec
Directeur or directrice de projet:
Guillaume Bourque (Université McGill), Yann Joly (Université McGill)
Résumé: 

L’épigénétique est l’étude des modifications réversibles du matériel génétique des cellules qui perturbent les mécanismes d’expression génétique. Ces modifications sont partiellement héréditaires et partiellement attribuables à l’environnement et aux habitudes de vie. Grâce aux progrès du séquençage de l’ADN de nouvelle génération et aux nombreux travaux menés à l’échelle internationale, les chercheurs ont désormais accès à une vaste quantité de données épigénétiques humaines. Ces données peuvent fournir des explications et des renseignements sur l’interprétation d’études d’association pangénomiques (GWAS), soit l’étude des variantes génétiques dans un seul génome. Toutefois, l’accès à ces données peut représenter un défi important, en raison, entre autres, des fichiers de très grande taille conservés dans de nombreux endroits et du fait que les données doivent être stockées derrière des mécanismes de contrôle de sécurité afin de garantir la protection des renseignements personnels des participants.

L’Alliance mondiale pour la génomique et la santé (AMGS) a déjà élaboré des outils et des normes pour le partage sûr et éthique des données génomiques. À partir de ce cadre de travail, les professeurs Guillaume Bourque et Yann Joly de l’Université McGill, mettront au point des mécanismes pour rendre plus flexible le processus d’accès et d’analyse des données épigénomiques, tout en intégrant les exigences touchant l’éthique, la sécurité et la protection de la vie privée en ce qui a trait au partage des données. Pour ce faire, ils créent la plateforme EpiShare afin que les chercheurs n’aient pas à télécharger et à nettoyer des données et des métadonnées de différents projets épigénomiques, un travail chronophage qui nuit à l’efficacité des ressources informatiques. Ainsi, un portail Web facilitera la détection des données et permettra d’effectuer des analyses multi-omiques de ces ensembles de données à accès contrôlé, sur leur lieu de stockage. La plateforme EpiShare permettra également de garantir la protection des renseignements personnels des participants au cours du processus.