Vous êtes ici

Les répercussions sociétales de la recherche en génomique

Initiative conjointe de Génome Canada et du CRSH sur les répercussions sociétales de la recherche en génomique

1. Contexte

Génome Canada (GC) et le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) ont signé une entente pour une initiative conjointe de financement de la recherche en sciences humaines et sociales et des activités connexes liées à la recherche en génomique.

Par suite de la diminution des coûts du séquençage et de la grande capacité de production et d’analyse de volumes considérables de données, la génomique de la nouvelle génération s’ouvre sur de tout nouveaux domaines d’exploration pour les chercheurs en sciences de la vie et les spécialistes des sciences humaines et sociales qui se passionnent pour les progrès imprévisibles de la biotechnologie. L’innovation génomique dans des domaines tels que la biologie synthétique ou l’agriculture pour optimiser les procédés agricoles ou protéger l’environnement par la biorestauration et les biocarburants n’en sont que quelques exemples. Les possibilités et les défis considérables sur les plans éthique, économique, environnemental, légal et/ou social de cette nouvelle vague d’innovations dans le domaine de la génomique peuvent entraîner des changements économiques et sociaux complexes et constituent donc un sujet de recherche fort intéressant pour les spécialistes des sciences humaines et sociales.

2. Objectif

La présente initiative conjointe vise à appuyer la recherche en sciences humaines et les activités connexes qui enrichiront la compréhension des répercussions sociétales de la recherche en génomique. Les deux organismes veulent en outre contribuer à constituer un groupe de spécialistes des sciences humaines et sociales désireux de mener des recherches en collaboration avec des chercheurs en génomique et faciliter leur intégration à des équipes multidisciplinaires qui proposent leur candidature dans des concours de Génome Canada en recherche appliquée. 

L’objectif sera atteint par le financement d’activités dans le domaine de la génomique, décrites de la manière suivante :

  • financement de la recherche et des partenariats dirigés par des chercheurs en sciences humaines et sociales;
  • financement de recherches multidisciplinaires et multisectorielles, et des activités visant à créer des liens.

La présente initiative conjointe concerne toutes les disciplines des sciences humaines et sociales qui ont recours à des méthodologies quantitatives et qualitatives pour étudier la génomique dans la société afin d’orienter éventuellement les applications, les pratiques et les politiques liées à la génomique. Cela dit, certaines disciplines sont souvent demandées dans les collaborations de recherche découlant des concours de financement de projets de recherche appliquée à grande échelle de Génome Canada. Par conséquent, nous encourageons en particulier les chercheurs dans les spécialisations suivantes à soumettre leur candidature, car la réussite dans le cadre de la présente initiative conjointe peut faciliter les interactions futures et peut-être des projets de recherche en collaboration avec les chercheurs en génomique :

  • les économistes possédant des compétences spécialisées dans un secteur donné (p. ex., la santé, l’agriculture, les pêches, la foresterie, l’énergie, les mines, l’environnement);
  • les experts en réglementation (en particulier dans les secteurs susmentionnés);
  • les sociologues;
  • les spécialistes de l’élaboration des politiques/de la politique;
  • les spécialistes de l’environnement;
  • les juristes spécialisés en propriété intellectuelle.

3. Processus de demande

Pour obtenir un financement dans le cadre de l’initiative conjointe de Génome Canada et du CRSH, les candidats doivent soumettre leur demande de subvention dans l’une des possibilités de financement suivantes du CRSH :

  • Les Subventions de développement Savoir qui appuient les étapes initiales de la recherche. Elles favorisent l’approfondissement de nouvelles questions de recherche ainsi que l’expérimentation de nouvelles approches théoriques, idées et méthodes.
  • Les Subventions Savoir qui appuient l’excellence dans les activités de recherche en sciences humaines. Elles s’adressent aux chercheurs établis ainsi qu’aux chercheurs en début de carrière et visent des initiatives de recherche à long terme. Les initiatives de recherche dans le cadre des Subventions Savoir peuvent être menées par un seul chercheur ou une équipe de chercheurs qui travaillent en collaboration.
  • Les Subventions de développement de partenariat qui accordent un financement pour favoriser de nouvelles recherches et/ou des activités connexes avec des partenaires existants ou nouveaux et pour concevoir et mettre à l’essai de nouvelles formules de partenariat en recherche et/ou d’autres activités connexes.
  • Les Subventions Connexion qui appuient les ateliers, les colloques, les conférences, les forums, les instituts d’été ou d’autres activités de rayonnement, axés sur les initiatives à court terme de mobilisation des connaissances ciblées. Ces événements et activités constituent des occasions d’échanger des connaissances et de partager des questions de recherche qui intéressent les participants.

S’ils présentent une demande dans l’une ou l’autre de ces possibilités de financement, les candidats seront invités à préciser qu’ils souhaitent que leur candidature soit examinée dans le cadre de la présente initiative conjointe sur les répercussions sociétales de la recherche en génomique. En ce faisant, un candidat ou une candidate accepte que le CRSH partage les renseignements de la demande avec Génome Canada.

4. Admissibilité

En plus de la conformité aux politiques et aux règlements du CRSH concernant les possibilités de financement susmentionnées, les projets proposés doivent également traiter de l’objectif de la présente initiative conjointe, décrit ci-dessus, et être conformes aux Lignes directrices sur le financement de Génome Canada.

5. Évaluation et avis de décision

Les demandes reçues dans le cadre de la présente initiative conjointe de Génome Canada et du CRSH sur les répercussions sociétales de la recherche en génomique seront évaluées en fonction de toutes les autres propositions reçues, dans l’une ou l’autre des catégories des possibilités de financement du CRSH. Génome Canada déterminera quelles demandes sont pertinentes en regard de l’initiative et partagera le coût avec le CRSH des propositions pertinentes que le comité d’évaluation du bien-fondé recommandera de financer.

Exceptions aux Lignes directrices sur le financement de Génome Canada

  • Centres de génomique : Même si les demandes doivent être soumises directement au CRSH et n’exigent pas l’approbation d’un centre de génomique régional, les candidats sont encouragés à communiquer avec leur centre de génomique pour obtenir des conseils sur cette initiative conjointe du point de vue de la génomique.
  • Volet GE3LS (la génomique et ses aspects éthiques, environnementaux, économiques, légaux et sociaux) intégré : Comme les propositions soumises dans le cadre de la présente possibilité de financement sont axées sur les sciences humaines et sociales et les activités connexes liées à la recherche en génomique, la présente section ne s’applique pas.
  • Comités de supervision de la recherche (CSR) : Des CSR ne seront pas constitués pour ces projets.
  • Évaluation provisoire : Les lignes directrices du CRSH s’appliqueront.
  • Cofinancement : Aucun cofinancement n’est exigé.
  • Exigences de rapport : Les exigences de rapport seront harmonisées avec celles du CRSH dans la plus grande mesure possible. Des rapports financiers seront exigés annuellement. Certains centres de génomique peuvent également exiger des rapports périodiques sur l’avancement des travaux de recherche, mais pas plus souvent qu’une fois par année.
     
  • Projets financés à ce jour