Vous êtes ici

Dialogue sur l'avenir de la génomique au Canada

Bienvenue au carrefour virtuel du dialogue de Génome Canada sur l’avenir de la génomique au Canada.

À notre propos | Pourquoi cette conversation est-elle importante? | Faits saillants des tables rondes | Poursuivre la conversation

Participez avec la communauté canadienne de la recherche en génomique, des experts mondiaux et les partenaires clés de l’écosystème de la génomique à une conversation vitale qui aidera à formuler les orientations stratégiques de Génome Canada — et celle du pays — pour avoir un impact en génomique.

La mission de la génomique : améliorer des vies, renforcer les collectivités et stimuler la croissance économique -  Depuis 20 ans, Génome Canada investit afin de renforcer la capacité du Canada en génomique dans divers secteurs en concluant des partenariats en recherche appliquée et en innovation. Génome Canada se tourne maintenant vers les 20 prochaines années et dans ce contexte, invite les membres de l’écosystème de la génomique à un dialogue pour définir les possibilités et les difficultés de la génomique au Canada au cours des prochaines années et préciser l’orientation stratégique et une nouvelle approche axée sur la mission. Cette conversation sera interdisciplinaire et intersectorielle et vise à avoir le plus d’impact possible pour le Canada.

Génome Canada lance ce dialogue par : 

  • trois tables rondes virtuelles (23 septembre, 5 et 21 octobre) avec la communauté canadienne de recherche en génomique, des experts mondiaux et des partenaires clés de l’écosystème national de la génomique;
  • une discussion publique virtuelle (30 novembre de 12 h à 13 h 30, HE) avec Rob Annan, président et chef de la direction de Génome Canada et la Dre Catalina Lopez-Correa, dirigeante scientifique en chef de Génome Canada.

Nous vous invitons à l’assemblée publique virtuelle sur l’avenir de la génomique au Canada, animée par Rob Annan, Ph. D., président et chef de la direction, Génome Canada, et Catalina Lopez-Correa, M.D., Ph. D., dirigeante scientifique en chef, Génome Canada (30 nov., de 12 h à 13 h 30).  Cliquez pour vous inscrire

Génome Canada tient à poursuivre ce dialogue dans tout l’écosystème de recherche et d’innovation en génomique. Au cours de la prochaine année, nous offrirons d’autres occasions de participation et de contribution qui aideront à formuler nos orientations stratégiques.  


Explorez les faits saillants de nos trois activités de lancement du dialogue pancanadien, les moyens de contribuer à la conversation et les mises à jour de cette initiative.


Pourquoi cette conversation est-elle importante maintenant?

Nous sommes aux débuts d’une biorévolution dans laquelle les sciences biologiques et la biotechnologie de pointe transformeront fondamentalement nos vies. Incités par la confluence de la génomique, des mégadonnées, de l’intelligence artificielle (IA), de l’édition génétique et de la biologie de synthèse, nous avons une occasion inégalée de trouver ici même au Canada des solutions biologiques à des problèmes complexes, de stimuler la croissance économique et de faire du Canada un leader mondial du marché dans des domaines clés où le pays possède des atouts et, surtout, de protéger et d’améliorer la vie de la population canadienne. Le pouvoir de la génomique a énormément contribué aux mesures adoptées par le Canada en réponse à la COVID-19, grâce au Réseau canadien de génomique COVID-19, un réseau intersectoriel aux intervenants multiples (RCanGéCO). 

Pour mobiliser ce potentiel de transformation, Génome Canada adopte une approche axée sur la mission et centrée sur l’impact pour proposer des solutions génomiques aux grands problèmes sociétaux et économiques; il s’emploie également à faire avancer les concepts prometteurs grâce à l’écosystème de recherche et d’innovation afin d’avoir des impacts équitables et bénéfiques pour les collectivités du pays et d’ailleurs dans le monde.

La série du dialogue de Génome Canada et la discussion ouverte donne aux partenaires de tout l’écosystème de la génomique – recherche, innovation, entreprises, politique et autres domaines pertinents – une première occasion de mettre à profit leur expertise et leurs connaissances pour définir la stratégie axée sur la mission de Génome Canada et une plateforme commune pour l’avenir de la génomique au pays. 

Lire la suite

Ces dernières années, le renforcement de l’écosystème canadien d’innovation pour créer plus de valeur, stimuler la croissance économique et les emplois — en assurant une meilleure cohérence et coordination stratégiques, en optimisant les synergies entre les acteurs de l’écosystème fédéral et en reliant mieux les investissements en amont en recherche fondamentale et les répercussions en aval sur la commercialisation et la production de propriété intellectuelle (PI) au profit de tout le pays — a été au cœur de la politique et des investissements fédéraux en matière d’innovation.

Le Budget de 2021 a doublé ce but, soit appuyer des secteurs novateurs clés pour favoriser la résistance à la pandémie et la croissance économique, et annoncer des investissements considérables dans les domaines des sciences de la vie et la biofabrication, de l’intelligence artificielle, du quantique et de la génomique par l’adoption d’une nouvelle Stratégie pancanadienne en matière de génomique de 400 millions de dollars sur six ans, dont 136,7 millions de dollars pour les programmes axés sur la mission de Génome Canada. 

Faits saillants des tables rondes

Table ronde no 1 L’écosystème de recherche et d’innovation en génomique : établir une stratégie pour l’avenir 23 septembre 2021

La première table ronde a porté sur le soutien que les stratégies de recherche et les écosystèmes nationaux de recherche et d’innovation apportent à l’innovation et à l’impact, en particulier comment la génomique et les domaines connexes peuvent aider à relever les plus grands défis d’aujourd’hui. Lisez la note d’information préalable pour en savoir plus sur la table ronde no 1.

Les questions de la première table ronde :

  • Comment le Canada peut-il intégrer des apprentissages précis d’autres stratégies nationales de recherche et d’innovation et quelles sont les leçons pour une stratégie axée sur la mission en génomique? Quelles sont nos forces et dans quels domaines y a-t-il des lacunes à combler?
  • Comment pouvons-nous nous assurer à la fois de renforcer la position du Canada et son avantage concurrentiel dans le monde et d’avoir un impact sociétal et économique sur les problèmes complexes?
  • Comment une stratégie nationale de recherche et d’innovation peut-elle garantir de répondre aux besoins de toutes les communautés et aux impératifs de l’équité, de la diversité, de l’inclusion et de la participation des Autochtones?

Cliquez pour répondre à la demande de collaboration du grand public, lancée par Génome Canada, pour connaître votre opinion sur les trois questions qui précèdent. Vos commentaires aideront à orienter les discussions aux autres tables rondes et la stratégie axée sur la mission de Génome Canada. 


 

LA TABLE RONDE NO 1. Où l’avenir de la génomique novatrice se trouve-t-il au Canada? Renforcer notre avenir. 5 Octobre 2021.

À la deuxième table ronde, les participants s’emploieront à déterminer où se situent les forces du Canada et les domaines dans lesquels il faudrait se concentrer à l’avenir, en particulier ceux dans lesquels le Canada peut accroître encore plus son avantage international afin de diriger l’avenir de la génomique; ils aborderont également les moyens qui permettraient de mettre à profit la génomique multi et interdisciplinaire dans les domaines de la recherche et de l’innovation. Lisez la note d’information préalable pour en savoir plus sur la table ronde no 2.

Les questions de la deuxième table ronde :

  • Quels sont les forces du Canada et les domaines dans lesquels il peut mettre à profit un avantage concurrentiel pour avoir à l’avenir, grâce à la génomique, des impacts au Canada et dans le monde? Dans quels domaines les possibilités exceptionnelles de créer des avantages intersectoriels grâce à la recherche et à l’innovation en génomique se trouvent-elles au Canada? 
  • Comment pouvons-nous nous assurer de renforcer la position du Canada dans le monde et son avantage concurrentiel dans nos domaines relatifs de force, tout en soutenant le vaste avenir de la génomique au Canada? Dans quels domaines devons-nous fixer des priorités et faire des choix? 
  • Comment l’accent mis par le Canada sur la recherche et l’innovation futures en génomique peut-il résoudre les besoins diversifiés de la société et mener à des avantages pour la santé, la société et l’économie? 

Cliquez pour répondre à la demande de collaboration du grand public, lancée par Génome Canada, pour connaître votre opinion sur les trois questions qui précèdent. Vos commentaires aideront à orienter les discussions aux autres tables rondes et la stratégie axée sur la mission de Génome Canada. 

 

Restez à l’affût des faits saillants de la troisième table ronde (Comment réaliserons-nous l’avenir de la génomique novatrice au Canada? - 21 octobre 2021).


Aidez-nous à poursuivre la conversation sur l’avenir de la génomique au Canada.

  • Nous vous invitons à l’assemblée publique virtuelle sur l’avenir de la génomique au Canada, animée par Rob Annan, Ph. D., président et chef de la direction, Génome Canada, et Catalina Lopez-Correa, M.D., Ph. D., dirigeante scientifique en chef, Génome Canada (30 nov., de 12 h à 13 h 30). Inscrivez-vous à la discussion virtuelle.
     
  • Suivez @GenomeCanada sur Twitter et le mot-clic #MissionDeLaGénomique pour avoir plus de faits saillants sur le dialogue sur l’avenir de la génomique au Canada, y compris des mises à jour en direct des trois tables rondes.  
     
  • Nous vous encourageons à nous faire part de vos réflexions sur les questions abordées aux tables rondes sur Twitter (en indiquant @GenomeCanada et #MissionDeLaGénomique), en répondant à la demande de collaboration du grand public lancée par Génome Canada au sujet des questions abordées aux tables rondes ou par courriel ([email protected]). Les commentaires aideront à orienter les discussions aux autres tables rondes et la stratégie axée sur la mission de Génome Canada.