Vous êtes ici

Tracy Bear

Tracy Bear

Directrice, McMaster Indigenous Research Institute
Professeure adjointe, Faculté des sciences sociales
McMaster University
Hamilton (Ontario)

Tracy Bear, Ph. D., est une Nehiyaw’iskwew (femme Crie) de la Première Nation de Montreal Lake. Elle occupe depuis peu le poste de directrice du McMaster Indigenous Research Institute (MIRI) et de professeure adjointe à la Faculté des sciences sociales. Avant son arrivée à McMaster en 2021, elle était dirigeante universitaire principale et professeure du CLOM (cours en ligne ouvert aux masses) appelé « Indigenous Canada », un cours immensément populaire qui croît au rythme de 3 000 nouveaux apprenants par semaine. Tracy continue de collaborer avec la célébrité canadienne, Dan Levy, et son équipe de la University of Alberta, à l’animation d’une période de questions et réponses en direct sur Youtube pour discuter de l’histoire autochtone et d’enjeux sociaux contemporains. « Indigenous Canada » compte actuellement plus de 370 000 étudiants auxquels 3 000 s’ajoutent toutes les semaines. Tracy est également coproductrice d’un populaire spectacle de contes et de performances appelé « Tipi Confessions » qui comprend également une série de laboratoires de recherche-création.

Depuis 2010, Tracy est bénévole enseignante dans les prisons et en 2018, avec une équipe de « femmes indisciplinées », elle a lancé un projet intitulé « Indigenous Women & Youth Resiliency Project » qui appuie un « réseau depuis la prison jusqu’aux études postsecondaires pour les femmes autochtones incarcérées ou ex-incarcérées ». La recherche intersectionnelle de Tracy porte sur la justice sociale, l’abolition des prisons, la souveraineté du corps, la sexualité et le genre, de même que l’art et la politique autochtones contemporains. Sa citation préférée est empruntée à Theodore Roosevelt : « si j’échoue, au moins j’échoue en faisant de grandes choses, de sorte que ma place ne soit jamais celle de ces âmes froides et timides qui ne connaissent ni la victoire ni la défaite ».