Vous êtes ici

Transcription de la chronologie numérique

Mission de la génomique : relever le défi de la COVID-19
Premier anniversaire du RCanGéCO

Au cours de la dernière année, les données génomiques sont devenues l’un des outils les plus puissants de l’arsenal canadien de la lutte contre la COVID-19. En ce premier anniversaire du Réseau canadien de génomique COVID-19 (RCanGéCO), nous vous invitons à en apprendre davantage sur la façon dont cette initiative pancanadienne révolutionnaire contribue à lutter contre la pandémie, que ce soit pour éclairer le processus décisionnel en santé publique, trouver une réponse rapide et commune aux nouveaux variants préoccupants ou améliorer la préparation du Canada à des pandémies futures et à d’autres enjeux de santé publique.

janvier 2020

  • Premier cas de COVID-19 au Canada

février

  • Premiers génomes du SRAS-CoV-2 séquencés au Canada
  • Confirmation de la transmission communautaire du SRAS-CoV-2 au Canada

mars

  • L’Organisation mondiale de la Santé déclare une pandémie mondiale de COVID-19
  • Génome Canada prend les devants en proposant la création d’un réseau national de génomique pour lutter contre le virus

avril

mai

juin

  • Le comité d’éthique de la recherche pour le projet HostSeq du RCanGéCO approuve le recrutement de patients
  • Le nombre de cas de COVID-19 dépasse 100 000 au Canada
  • La Dre Catalina Lopez-Correa devient directrice exécutive du RCanGéCO

juillet

  • Début de la première étude menée dans le cadre du projet HostSeq

août

  • Des membres du projet VirusSeq dirigent une équipe internationale en publiant une norme pour les données de séquençage du SRAS-CoV-2
  • Début du séquençage dans le cadre du projet HostSeq
  • L’équipe du projet VirusSeq établit des critères d’assurance/de contrôle de la qualité, maintenant utilisés dans de nombreux pays
  • Séquençage de 10 K génomes viraux effectué

septembre

  • Un variant préoccupant (B.1.1.7) apparaît au Royaume-Uni

octobre

  • Un variant préoccupant (B.1.351) apparaît en Afrique du Sud

novembre

décembre

  • Approbation du premier vaccin contre la COVID-19 au Canada
  • Un variant préoccupant (B.1.1.248 [P.1]) apparaît au Brésil
  • Administration du premier vaccin contre la COVID-19 au Canada
  • Le nombre de cas de COVID-19 dépasse 500 000 au Canada
  • Le RCanGéCO se mobilise dans les heures qui suivent l’annonce de la propagation d’un nouveau variant du SRAS-CoV-2 au Royaume-Uni

janvier 2021

février

mars

  • Données de séquençage de 20 K génomes viraux téléversées dans GISAID

avril

« Le séquençage des génomes est un outil puissant dans la réponse de la santé publique canadienne à la COVID-19, ce qui permet aux décideurs de réagir rapidement aux nouvelles éclosions et aux variants préoccupants. Le gouvernement du Canada est fier de travailler main dans la main avec Génome Canada, le RCanGéCO et des partenaires pour que la réponse du pays à la pandémie soit orientée par les données en temps réel et les preuves scientifiques grâce à l’échange ouvert des données et à la collaboration pancanadienne. Depuis le lancement de la Stratégie de lutte contre les variants préoccupants, le RCanGéCO et ses partenaires s’emploient à accélérer rapidement les efforts de séquençage et de recherche pour détecter les nouveaux variants, augmenter la capacité d’échange des données en temps réel et orienter les réponses pertinentes de la santé publique. » – Stephen Lucas, Ph. D., sous-ministre de Santé Canada (Avril 2021)

« Nous soulignons le premier anniversaire du RCanGéCO et le projet HostSeq est devenu un projet national qui recrute de nombreux sites, d’un océan à l’autre et à l’autre encore, dans le cadre d’un projet commun. HostSeq a terminé le séquençage pangénomique de plus de 2 000 Canadiennes et Canadiens atteints de la COVID-19. Les données génétiques, combinées aux données cliniques connexes, permettront de mieux comprendre l’association entre les variants génétiques dans les résultats génomiques et les résultats cliniques et ainsi, de mieux comprendre la vulnérabilité à la maladie, sa progression, la réponse aux traitements et l’efficacité vaccinale. L’échange des données à l’échelle internationale fera du Canada un partenaire mondial des études populationnelles en génomique, ce qui jettera de nouvelles bases lorsqu’il faudra réagir aux pandémies nationales et mondiales futures. » – Naveed Aziz, Ph. D., directeur général et dirigeant scientifique en chef, CGEn (Avril 2021)

« Il y a un an, Génome Canada s’est engagé dans une mission révolutionnaire de lutte contre la COVID-19 en lançant le RCanGéCO : un effort pancanadien de la base dirigé par Génome Canada qui rassemble les centres de génomique régionaux, les chercheurs canadiens, le Laboratoire national de microbiologie et les laboratoires de santé publique et leurs partenaires. En ce premier anniversaire, nous ne saurions trop insister sur l’importance de la coordination nationale et de l’échange des données dans la réponse canadienne à la pandémie. RCanGéCO continue de promouvoir la surveillance génomique pour orienter la prise de décisions en santé publique et garantir que le Canada dispose d’une infrastructure nationale en matière de données génomiques et de la capacité nécessaire pour répondre aux difficultés futures de la santé publique. » – Dre Catalina Lopez-Correa, directrice exécutive, RCanGéCO Génome Canada (Avril 2021)