Vous êtes ici

Sélection accélérée de cannabis résistant à l’oïdium

État: 
Actuel
Concours: 
Programme de partenariats pour les applications de la génomique (PPAG)
Série PPAG: 
18
Secteur: 
Agriculture et agroalimentaire
Centre(s) de génomique:
Genome British Columbia
Directeur or directrice de projet:
Marco Todesco (University of British Columbia), Loren Rieseberg (University of British Columbia)
Directrice(s)/directeur(s) récepteurs:
Greg Baute (Aurora Cannabis)
GE3LS: 
Non
Année de lancement: 
2020-2021
Résumé: 

On prévoit que le cannabis deviendra l’une des plus importantes cultures au Canada au cours de la prochaine décennie. Les cultivars actuels de cannabis ne possèdent toutefois pas de nombreuses caractéristiques agronomiques souhaitables, notamment la résistance à l’infection par l’oïdium, et sont mal adaptés à la production à grande échelle nécessaire pour répondre à ce marché en croissance. L’équipe du projet créera une ressource génomique qui lui permettra d’évaluer les niveaux de sensibilité et de résistance à l’oïdium dans le germoplasme du cannabis et de commencer à introduire la résistance à l’oïdium dans le programme de sélection d’Aurora. L’amélioration des cultivars de cannabis entraînera par une diminution des pertes attribuables à la contamination d’agents pathogènes et une augmentation de la qualité du produit. La filière de sélection elle-même sera également utilisée à l’avenir pour cibler d’autres caractéristiques importantes de production et de valeur supérieure et les intégrer aux cultivars de cannabis offrant un rendement agronomique supérieur, ce qui permettra à Aurora non seulement de faire croître ses revenus au-delà de 1 milliard de dollars, mais également de produire un approvisionnement sûr de cannabis médicinal pour les Canadiens.