Vous êtes ici

Le Budget 2021 dynamise la bioéconomie et la mission de la génomique au Canada

Lundi 19 avril 2021

Ottawa (Ontario)

Le financement annoncé dans le Budget 2021 fera considérablement progresser la recherche et l’innovation dans les sciences biologiques au Canada, ce qui accélérera des missions révolutionnaires dans des domaines essentiels de la santé publique comme la surveillance des pandémies et la médecine de précision en clinique, tout en offrant des solutions véritablement canadiennes à la résistance antimicrobienne, à la sécurité alimentaire et à la biofabrication.  

Le gouvernement fédéral a annoncé l’affectation de 400 millions de dollars pour une nouvelle Stratégie pancanadienne en matière de génomique, dont 136,7 millions de dollars pour que Génome Canada lance la Stratégie, de même que d’autres investissements qui seront annoncés ultérieurement. Le Budget a reconnu le rôle clé joué par la génomique dans la conception de thérapies de pointe et la lutte contre la COVID-19. Il reconnaît que le Canada est un chef de file mondial dans le domaine et que la génomique peut améliorer la santé et le bien-être de la population canadienne, tout en créant de bons emplois et la croissance économique. La mobilisation et la commercialisation de cet avantage conféreront aux entreprises, aux chercheurs et aux travailleurs canadiens un avantage concurrentiel dans ce domaine en croissance.

Génome Canada a la responsabilité de la stratégie canadienne de recherche en génomique depuis 20 ans et il est un partenaire national de la réponse du Canada à la COVID-19 par sa direction du Réseau canadien de génomique COVID-19 (RCanGéCO). Grâce au financement annoncé aujourd’hui, nous nous appuierons sur cette base pour nourrir notre mission de collaboration avec les centres de génomique régionaux et d’autres partenaires de l’écosystème pour créer de nouvelles connaissances, de nouveaux outils, de nouvelles technologies, de nouveaux fonds de données et de nouveaux talents qui renforceront la surveillance des agents pathogènes, lutteront contre la résistance antimicrobienne, protégeront l’approvisionnement alimentaire et les exportations du Canada dans un climat changeant, offriront des soins de santé de précision et stimuleront la capacité canadienne de biofabrication.  

L’annonce d’aujourd’hui est une excellente nouvelle pour la croissance économique durable à long terme du Canada dans le secteur de la biofabrication et des sciences de la vie, car le Budget propose un financement total de 2,2 milliards de dollars sur sept ans pour assurer la croissance d’un secteur canadien des sciences de la vie, enrichir le bassin de talents, bâtir le réseau de la recherche et appuyer les organisations en sciences de la vie au Canada.

Génome Canada se réjouit d’autres investissements du Budget 2021 qui renforceront l’écosystème canadien de recherche, d’innovation et de talents et stimuleront la croissance économique dans des secteurs de l’avenir, notamment :

  • un financement de 500 millions de dollars sur quatre ans, à compter de 2021-2022, pour la Fondation canadienne pour l’innovation afin de répondre aux besoins en capital et en infrastructures des établissements postsecondaires et des hôpitaux de recherche;
  • un financement de 250 millions de dollars sur quatre ans, à compter de 2021-2022, pour les conseils fédéraux de subvention à la recherche en vue de créer un nouveau fonds en recherche biomédicale pour les trois conseils;
  • un financement de 250 millions de dollars sur trois ans, à compter de 2021-2022, aux Instituts de recherche en santé du Canada afin de mettre en œuvre un nouveau fonds pour les essais cliniques;
  • un financement de 92 millions de dollars sur quatre ans, à compter de 2021-2022, pour adMare afin de soutenir la création d’entreprises, l’expansion et les activités de formation dans le secteur des sciences de la vie;
  • un financement de 59,2 millions de dollars sur trois ans, à compter de 2021-2022, pour la Vaccine and Infectious Disease Organization afin de soutenir la mise au point de ses candidats-vaccins et d’agrandir son installation de Saskatoon;
  • un financement de 45 millions de dollars sur trois ans, à compter de 2022-2023, pour le Réseau de cellules souches en vue d’appuyer la recherche sur les cellules souches et sur la médecine régénérative; et
  • un financement de 708 millions de dollars sur cinq ans, à compter de 2021-2022, à Mitacs pour créer au moins 85 000 stages d’apprentissage intégré au travail qui offrent de l’apprentissage en cours d’emploi et fournissent aux entreprises du soutien pour développer des talents et prendre de l’expansion.

Le soutien visionnaire annoncé dans le Budget 2021 rend le Canada concurrentiel par rapport à d’autres pays du G7 qui ont considérablement investi dans la recherche et l’innovation pour stimuler les secteurs de croissance à forte valeur et mettre en même temps la bio-innovation au cœur de leur relance après la COVID-19. Génome Canada est impatient de diriger la nouvelle Stratégie pancanadienne en matière de génomique et de travailler avec Innovation, Sciences et Développement économique Canada et d’autres partenaires à la mise en œuvre des investissements stratégiques annoncés aujourd’hui.

Citations

« Pour résoudre des problèmes mondiaux complexes comme une pandémie mondiale et des changements climatiques, nous avons besoin d’approches transdisciplinaires. Les sciences de la vie joueront des rôles de premier plan dans ce contexte. Le financement annoncé aujourd’hui jouera un rôle déterminant dans la mission de Génome Canada d’être la plateforme canadienne de la génomique pour préparer le Canada à des pandémies futures, développer sa capacité en biofabrication et sa bioéconomie en général. »

– Rob Annan, Ph. D., président et chef de la direction, Génome Canada

« L’approche axée sur la mission de Génome Canada transforme la recherche en impact. Le renouvellement de son financement et la stratégie en matière de biofabrication annoncés aujourd’hui par le gouvernement fédéral nous permettront d’avancer à grands pas dans la recherche et l’innovation basées sur la génomique et de réaliser notre vision de résoudre de grands problèmes par de grands projets scientifiques. »

— Elizabeth Douville, Ph. D., présidente, conseil d’administration de Génome Canada

-30-

Relations avec les médias
 
Nicola Katz
Directrice, Communications
Génome Canada
Cell. : 613-297-0267
[email protected]