Vous êtes ici

De nouveaux investissements en recherche en génomique appliquée apportent des solutions aux problèmes concrets auxquels se heurtent les Canadiennes et les Canadiens

Mardi 9 mars 2021

Ottawa (Ontario)

Un financement fédéral de 8,6 millions de dollars pour améliorer la santé des Canadiennes et des Canadiens et garantir un approvisionnement alimentaire plus solide

La génomique a pour mission de développer de nouvelles connaissances, de nouveaux outils et de nouvelles technologies afin d’améliorer la vie des Canadiennes et des Canadiens. 

Aujourd’hui, M. William Amos, secrétaire parlementaire du ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie (Science) a annoncé, au nom de l’honorable François-Philippe Champagne, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, un soutien fédéral de 8,6 millions de dollars, par l’intermédiaire de Génome Canada, à cinq projets de recherche en génomique appliquée qui amélioreront le bien-être des Canadiennes et des Canadiens. De concert avec l’industrie, les acteurs du secteur de la santé, ainsi que les partenaires provinciaux et fédéraux, avec un cofinancement évalué à 17,8 millions de dollars, cela représente un investissement total de 26,4 millions de dollars dans des projets qui procureront des avantages concrets aux Canadiennes et aux Canadiens.

L’annonce d’aujourd’hui appuiera la recherche sur la détection précoce et le traitement amélioré de la fibrillation atriale. Cette maladie touche 25 % des Canadiennes et des Canadiens âgés de 70 ans et plus, accroissant leur risque d’accident vasculaire cérébral, d’insuffisance cardiaque et d’autres complications. Peter Liu, de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa, en collaboration avec Roche Diagnostics, recensera et classera les biomarqueurs de la fibrillation atriale, permettant ainsi d’améliorer le diagnostic de la maladie, la prédiction des risques, ainsi que les soins aux patients et leurs résultats, tout en réduisant les coûts des soins de santé.

Le présent investissement comprend également le financement d’un outil de profilage épigénomique pour mieux comprendre la progression propre au cancer du sein chez les femmes. En collaboration avec Thermo Fisher Scientific, John Bartlett, de l’Institut ontarien de recherche sur le cancer, étudie les effets des différences ethniques dans le but d’offrir aux femmes noires et asiatiques un traitement plus équitable du cancer du sein.

En outre, le présent financement permettra d’appuyer un nouveau projet dans le cadre de notre initiative « Tous pour un » : Cheryl Rockman-Greenberg, de l’Université du Manitoba, collabore avec Shared Health pour fournir des services de santé de précision fondés sur la génomique aux enfants des Prairies présentant des erreurs innées de métabolisme. « Tous pour un » est un réseau pancanadien d’établissements de soins de santé qui utilisent des outils fondés sur la génomique pour diagnostiquer rapidement les patients atteints de maladies génétiques rares, améliorant ainsi leurs soins, leurs résultats et le bien-être de leur famille. Cela permet d’établir une base équitable en matière de santé de précision en Colombie-Britannique, en Alberta, au Québec, dans les provinces de l’Atlantique et maintenant dans les Prairies.

Les deux autres projets financés concernent la production alimentaire adaptée au climat, et plus précisément le recours à la génomique pour améliorer la qualité du soja, la troisième culture la plus importante au Canada, et la création d’un système d’alerte précoce pour repérer la maladie complexe des branchies au sein des fermes salmonicoles du Pacifique et de l’Atlantique Nord.

Les projets de collaboration en génomique axés sur la demande, comme ceux annoncés aujourd’hui, tirent parti de la puissance de la bio-innovation pour créer des collectivités plus saines, plus durables et plus prospères, à l’échelle du Canada.

Citations

« L’investissement dans la recherche en génomique axée sur les applications est essentiel pour la santé et le bien-être des Canadiennes et des Canadiens. Génome Canada est fière de collaborer avec le gouvernement du Canada pour stimuler la recherche en génomique axée sur la demande et les projets de collaboration en matière d’innovation entre les partenaires du milieu universitaire, de l’industrie, de la santé et d’autres secteurs, afin de façonner un avenir meilleur et plus sain pour les Canadiennes et les Canadiens. »

– Rob Annan, Ph. D., président et chef de la direction de Génome Canada

« La génomique possède un énorme potentiel pour ce qui est d’améliorer la vie des Canadiennes et des Canadiens et de favoriser la relance économique après la pandémie. Les investissements comme celui que nous faisons aujourd’hui dans la recherche en génomique aident à maintenir la population canadienne en santé et nos industries productives, durables et concurrentielles à l’échelle mondiale. »

- L’honorable François-Philippe Champagne, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie

« La recherche en génomique stimule l’innovation dans un large éventail de secteurs et produit des résultats captivants qui profiteront à toute la population canadienne, qu’il s’agisse de pratiques plus durables en agriculture ou de traitements pour les maladies rares. Notre gouvernement est fier d’appuyer ces investissements qui, par le truchement de Génome Canada, financeront des travaux de recherche indispensables et à fort impact. »

- William Amos, secrétaire parlementaire du ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie (Science)

Faits en bref

Apprenez-en plus sur les cinq projets annoncés aujourd’hui :

Réseau métabolique des Prairies canadiennes (Santé)
En partenariat avec Genome Prairie et Genome Alberta

Traduction des biomarqueurs vasculaires Équipe 2 – Fibrillation atriale (Santé)
En partenariat avec Ontario Genomics

Initiative liée à la maladie complexe des branchies (Pêche)
En partenariat avec Génome Atlantique et Genome BC

Développement et mise en œuvre d’une boîte à outils pour la sélection assistée par la génomique du soja (Agriculture)
En partenariat avec Génome Québec

Développement d’un outil de profilage épigénomique pour faciliter la médecine de précision liée au cancer du sein au stade précoce (Santé)
En partenariat avec Ontario Genomics

Liens connexes

Document d’information : Financement de cinq projets du Programme de partenariats pour les applications de la génomique

-30-

Relations avec les médias
 
Nicola Katz
Directrice, Communications
Génome Canada
Cell. : 613-297-0267
[email protected]