Vous êtes ici

Mise à jour de la déclaration concernant le RCanGéCO et les variants préoccupants du SRAS-CoV-2

Lundi 18 janvier 2021

Ottawa (Ontario)

(Ceci est une version mise à jour de notre déclaration initiale du 22 décembre 2020, au moment de l’apparition du premier variant au Royaume-Uni.)

Le Réseau canadien de génomique COVID-19 (RCanGéCO) a été lancé le 23 avril 2020 dans le cadre d’une série de contre-mesures médicales financées par le gouvernement fédéral pour soutenir l’intervention de santé publique du Canada contre la COVID-19. 

Le RCanGéCO s’engage à produire des données génomiques accessibles et utilisables pour éclairer les décisions de santé publique et de politique.

Le RCanGéCO soutient activement l’Agence de la santé publique du Canada en déterminant les échantillons viraux hautement prioritaires et en effectuant le séquençage de ceux-ci pour aider à comprendre les répercussions potentielles pour le Canada du nouveau variant du SRAS-CoV-2 (B.1.1.7) détecté au Royaume-Uni en décembre et d’autres variants préoccupants.  

Les répercussions des mutations des nouveaux variants font toujours l’objet d’études scientifiques et d’une collaboration internationale active. Les principales analyses scientifiques relatives à ces nouveaux variants se trouvent dans ce document d’orientation de l’OMS de janvier 2021 et le dossier d’évaluation de la menace publié par le Center for Disease Control de l’Europe

Nous continuerons à fournir des mises à jour au fur et à mesure que de nouveaux renseignements seront disponibles.

À propos du RCanGéCO

Le RCanGéCO est un consortium dirigé par Génome Canada qui est composé des six centres de génomique régionaux et des autorités de santé publique fédérales et provinciales, ainsi que de leurs partenaires dans le domaine des soins de santé, d’universités, de l’industrie, d’hôpitaux, d’instituts de recherche et de centres de séquençage à grande échelle par l’intermédiaire de CGEn. Vous trouverez la liste complète de nos partenaires ici

Nous sommes partenaires de COG-UK, le consortium national de génomique COVID au Royaume-Uni qui soutient activement le suivi et l’analyse du nouveau variant.

Le réseau pancanadien du RCanGéCO génère des données génomiques pour assurer le suivi de la transmission, éclairer les politiques et les décisions de santé publique et orienter les stratégies de test et de recherche, le développement de vaccins et les traitements médicamenteux en effectuant le séquençage des génomes de 10 000 Canadiens et de 150 000 échantillons viraux.   

Deux projets font partie du RCanGéCO : VirusSeq et HostSeq. L’équipe du projet VirusSeq soutient activement le séquençage d’échantillons prioritaires et la surveillance objective habituelle pour suivre et comprendre les répercussions de ces variants préoccupants.

Dans l’ensemble, depuis avril, le RCanGéCO a séquencé plus de 25 000 génomes viraux et près de 670 génomes de patients. Il a également mis en place l’« infrastructure souple » pancanadienne nécessaire pour assurer le séquençage, la communication et l’analyse coordonnés, de haute qualité et rentables des données génomiques. 

Vous trouverez de plus amples renseignements concernant le RCanGéCO dans notre site Web et notre bulletin mensuel.

Ressources :

- 30 -

Renseignements aux médias

Nicola Katz
Directrice, Communications
Génome Canada
C : 613-297-0267
[email protected]